Ici est toujours ailleurs, danse contemporaine en compagnie de Sarah Williams à l’eXcentris

Début de l'événement: 

08 mai 2010 - 13:55
Catégories:

C’est toujours un bonheur de voir de la danse contemporaine et cette fois-ci, c’était Danse-Cité qui nous proposait de découvrir la nouvelle création de Sarah Williams, Ici est toujours ailleurs, à l’eXcentris ce samedi et du 12 au 15 mai.

Sarah Williams est une artiste accomplie. Danse contemporaine et ballet à Vancouver, ateliers aux États-Unis en compagnie de chorégraphes et danseurs de talent tel que Daniel Lewis, danse, voix, théâtre, vidéos, elle se perfectionne dans un grand nombre de domaines artistiques.

Une fois de plus, elle nous présente une œuvre créée en collaboration avec la musicienne et compositeure Jackie Gallant, sous une production de Danse-Cité. Ici est toujours ailleurs se compose de trois parties : L’absence chorégraphiée par Marie Brassard, Nothing Sticks de Peter Chu et The Experiment avec le chorégraphe Martin Bélanger.

On apprécie tout particulièrement la chorégraphie de Peter Chu. Dans celle-ci, Sarah Williams réalise avec dextérité une chorégraphie complexe tout en laissant place à une interprétation sans faille. À travers cet acte, l’interprète se construit, évolue au fil du temps, démontrant avec brio que rien ne se perd, rien ne se crée, mais tout se transforme dans l’incertitude.
Dans The Experiment, on fait la connaissance d’un outil sonore électronique basé sur la gestuelle de Jackie Gallant. Sarah Williams combine ces effets avec un solo poignant mêlant solitude et tristesse. Un seul regret pour cette création, la première partie où l’immobilité et l’absence d’expression étaient plus troublantes que vivantes.

À vous de voir!

Crédit photo: ladansesurlesroutes.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon