HEAVY MTL 2014 : Une réussite du début à la fin

Catégories

Début de l'événement

Image

Metallica HEAVY MTL 2014 - Photo : Tim Snow

Texte par : Raphaël Baril

Lors de son annonce, la programmation du Heavy MTL 2014 avait suscité une forte réaction chez plusieurs fans de métal endurcis. En effet, cette année, les organisateurs du festival ont invité plusieurs gros noms du punk pour diversifier le public du festival. Je peux le confirmer, ce défi d'incorporer un nouveau style musical a été rélevé avec brio. Tatouages, costumes, body surfing, mosh pits et musique endiablée étaient au rendez-vous lors de cette fin de semaine remplie de groupes légendaires tels que Metallica, Slayer, The Offspring et j'en passe! La combinaison de punk et de métal a fait de cet événement une réussite dont on parlera pendant longtemps.

La première journée n'aura pas laissé beaucoup de moments de repos. Le premier spectacle du festival, Babymetal, était une agréable surprise, même pour les fans de métal les plus durs à cuire. Cette formation de trois adolescentes japonaises mélangeait pop et death métal dans un tout assez étrange, mais étonnamment bon. Les instrumentistes étaient talentueux et déjantés, arborant masques blancs et maquillages tout droit sortis de films d'horreur. La formation rock canadienne Three Days Grace a également offert un excellent spectacle, très semblable à celui du festival d'été, mais un peu trop court à mon goût. La foule était tout aussi enflammée, scandant le nom du groupe à maintes reprises. Côté punk, plusieurs vétérans du style se sont présentés sur les scènes principales pendant le weekend.

Pennywise a revisité ses vieux classiques malgré le son beaucoup trop faible, tandis que les Dropkick Murphys ont fait vibrer le site avec leur punk folklorique irlandais rempli de patriotisme bostonnais, en allant même jusqu'à insulter les Canadiens de Montréal! Pour finir, The Offspring ont offert à leurs fans une importante gamme de classiques comme "Come Out and Play", "Self Esteem" et "All I Want". Malgré leur âge avancé, la formation a interprété ses vieux succès avec brio et a bien fait vibrer une foule en délire. Le groupe de métal américain Anthrax a aussi démontré une énergie impressionnante sur scène en préparation pour le clou de la soirée. La tête d'affiche Metallica, particulièrement connue pour ses spectacles exceptionnels, a livré la marchandise devant une foule complètement ensorcelée.

La majorité du public n'attendait que le groupe de thrash metal composé de James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammet et Robert Trujillo. Dans le cadre de la tournée Metallica by request, le public pouvait voter sur internet pour les chanson qu'il voulait entendre. Cela n'a donc pas été pas une surprise que le légendaire groupe joue tous ses classiques tels que "One", "Master of Puppets", "Enter Sandman" et "Nothing Else Matters" devant un public excessivement nombreux et endiablé, appuyés par des effets visuels impressionnants. C'était sans aucun doute le spectacle préféré de bien des festivaliers.

Le lendemain a également été une journée bien remplie. Le groupe de thrash metal Exodus a enflammé la foule assez tôt dans la journée, suivi du premier groupe à combiner métal et rap, Body Count qui a revisité ses succès entrecoupés de discours assez comiques. Sur une plus petite scène, le groupe de folk metal Alestorm a su attirer une très grande foule afin d'interpréter ses chansons aux thèmes de pirates et d'alcool. Les festivaliers costumés et les nombreux mosh pits ont fait de ce spectacle un événement inoubliable.

Ensuite est venu le vieux groupe de glam metal Twisted Sister, composé des membres originaux du groupe, comme ils nous l'ont mentionné à plusieurs reprises dans leurs discours nostalgiques. L'énergie et les expressions faciales du chanteur Daniel "Dee" Snider ont fait de leur spectacle un moment mémorable, surtout lors de leurs deux hits "I Wanna Rock" et "We're Not Gonna Take It". Tout de suite après, le groupe de death metal Lamb of God a livré un spectacle incroyable, combinant un son violent et une performance musicale et vocale impeccable et très énergique qui ont rendu la foule complètement folle. L'utilisation des écrans pour montrer plusieurs images et vidéos parfois choquants et souvent tirés de leurs vidéoclips a fait de ce spectacle une réussite totale et mon coup de cœur pour la journée.

La tête d'affiche de la soirée a ensuite fait son arrivée sur la scène Molson Canadian. Slayer, un groupe de thrash metal beaucoup plus violent et rapide que ceux qui les avaient précédés. Beaucoup moins bondé que Metallica, le spectacle a quand même été très bon et encore une fois, les vétérans ne se laissaient pas abattre par leur âge et ont montré à tous leurs fans qu'on n'est jamais trop vieux pour rocker!

http://heavymontreal.com/