Head-Smashed-In Buffalo Jump, une performance de Mathieu Matthew Conway présentée à Osheaga le 31 juillet et le 1er août 2010

Catégories:

Le projet Head-Smashed-In Buffalo jump réunit des éléments de média d'impression et de performance pour engendrer un sens par l'expérience, l'imagination et l'interprétation. Un bison est imprimé sur du papier japonais grand format. L'image est ensuite découpée et montée en cerf-volant. Le projet prend son essor sémantique quand un troupeau de cerfs-volants s'envolent depuis un saut de bison et sont par la suite brutalement écrasés par terre.

Fuyant, par crainte de l'homme prédateur lancé à leur trousse, des hordes de mastodontes majestueux s'élancent dans le vide depuis une falaise et chutent vers la mort, leur crâne se fracassant sur un sol de rochers. Cette technique de chasse fut stratégiquement conçue par les chasseurs amérindiens des prairies, il y a de ça approximativement 5 700 ans.

Durant des milliers d'années, le bison a fourni aux peuples indigènes de l'Amérique du Nord de quoi combler plusieurs besoins primaires - de la viande pour se nourrir, des peaux pour se vêtir et des tendons, os et cornes pour la fabrication d'outils. Un des moyens les plus redoutables pour terrasser un grand nombre de bêtes était le « saut de bison ». Des troupeaux entiers étaient pris en chasse et précipités du haut des falaises. En bas, les carcasses étaient dépecées. Les sauts de bison étaient communs dans les plaines. En Amérique du Nord, le plus grand, le plus ancien et le mieux conservé de ces sites est « Head-Smashed-In Buffalo Jump » (estipah-skikikini-kots en langage Pieds-noirs) dans les Porcupine Hills d'Alberta. Ce projet a été baptisé d'après ce site historique Albertain.

Mathieu Matthew Conway est un artiste multidisciplinaire vivant à Montréal. Il a reçu sa formation académique l'Université Concordia dans le programme de majeure de peinture et dessin. Il travaille principalement le dessin, la peinture, l'estampe et l'installation. Il a aussi été impliqué dans des projets de commissariat, notamment pour le Centre des arts actuels Skol. Il a participé à de nombreuses expositions de groupe. Il est présentement à l'emploi de l'Atelier Circulaire, un centre de production et de diffusion des beaux-arts imprimés.

Head-Smashed-In Buffalo Jump
De Mathieu Matthew Conway

Une performance au Festival Osheaga dans le cadre des projets spéciaux d'articule.
Le 31 juillet et le 01 août 2010

---------

SPECIAL PROJECTS @ ARTICULE PRESENT:

Head-Smashed-In Buffalo Jump
By Mathieu Matthew Conway

A performance at Osheaga Festival
July 31st and August 1st 2010

Running from fear of predatory man in hot pursuit, hordes of majestic mastodons run over a ledge plummeting to their death breaking their skulls on the rocks below. Somewhat unfamiliar to eastern Canadian culture, this is how many bison were hunted in the great planes. The native hunters of the prairies had strategically devised this hunting technique approximately 5,700 years ago.
For thousands of years, the bison provided the Aboriginal peoples of North America's Great Plains with many of life's requirements - meat for food, hides for clothing and shelter, sinew, bone and horn for tools, and dung for fires. The principal means of killing large numbers of bison was the buffalo jump, where herds were stampeded over cliffs and butchered at the bottom. Buffalo jumps were common on the northern Plains. But the biggest, oldest and best-preserved buffalo jump in North America is the Head-Smashed-In (or estipah-skikikini-kots in Blackfoot) Buffalo Jump in the Porcupine Hills of southwestern Alberta. This project is named after this Albertan heritage site.

This artwork brings elements of print and performance together to weave meaning through experience, imagination and interpretation. A bison is printed on large Japanese paper. The bison is subsequently cut out and mounted as silhouette shaped kite. The project takes on its full semantic dynamic when the swarm of kites are taken to a buffalo jump (or any field if lack thereof), flown up in the air in a tempestuous gush of wind and then brutally crashed to the ground.

Mathieu Matthew Conway is a multidisciplinary artist working in Montreal. He received his academic training from Concordia University under the Painting and Drawing major. He works principally in drawing, painting, print media and installation art. He has also been involved in curatorial activities, notably for Skol art center. He has participated in numerous group shows. He is presently employed by Atelier Circulaire, a production and promotion center for fine art prints.

(Source : articule)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon