Guantanamo: nouvelle plainte de l'AP contre le Pentagone

L'Associated Press (AP) a de nouveau porté plainte contre le département américain de la Défense pour qu'il rende publics les documents identifiant la totalité des prisonniers actuels et passés détenus dans la prison spéciale de Guantanamo (Cuba).

Cette plainte fait suite à la récente diffusion -déjà à la demande de
l'AP- par le Pentagone des compte-rendus de 317 auditions pratiquées à
Guantanamo identifiant les détenus concernés.

Elle a été enregistrée auprès d'une cour de New York après le refus du Pentagone de satisfaire à une nouvelle requête -déposée le 18 janvier- demandant la publication de documents permettant l'identification de la totalité des quelque 750 personnes qui ont été ou sont détenus à Guantanamo.

"Etant donné l'intérêt significatif de la population dans la compréhension de l'action du gouvernement américain concernant les individus détenus à Guantanamo", ces nouvelles informations sont indispensables, estime l'AP dans sa plainte.

Les Etats-Unis détiennent actuellement à Guantanamo environ 490 prisonniers suspectés d'être liés à Al-Qaïda ou à l'ancien régime Taliban en Afghanistan. La plupart des détenus n'ont toujours pas été inculpés.

Le Pentagone a fourni au début du mois de mars les compte-rendus de 317 auditions de prisonniers mais affirme qu'il n'existe aucun document sur les 241 détenus qui ont refusé d'être auditionnés sur leur statut d'"ennemi combattant", terme employé par Washington pour désigner les prisonniers de la guerre contre le terrorisme. AP

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon