FTA - « Anything Whatsoever » de Katie Ward : danser sa vie sans compromis

Catégories

Début de l'événement

Image

Direction le Théâtre La Chapelle pour une deuxième journée FTA en compagnie de la chorégraphe et danseuse Katie Ward, qui nous présente à livre ouvert son œuvre Anything Whatsoever, développée à la suite de plusieurs résidences à La Rotonde (Québec) en 2020, à Dance4 (Nottingham, Royaume-Uni) en 2019, au MAI et The Stable (Montréal) en 2018.

Dans un format intime, plusieurs chaises destinées au public étant installées autour d’un carré de danse blanc, l’artiste entremêle des moments de danse solo et des échanges avec les spectateurs/acteurs dans un décor et une trame sonore des plus minimalistes.

Anything Whatsoever est un vrai plaisir pour les yeux : Katie Ward y dévoile sa vie à travers une série de mouvements similaires à autant de chapitres d’un livre remontant de l’enfance jusqu’à nos jours.

On voit les fautes, les hésitations, mais c’est ce qui rend la tentative humaine. Le public voit tout ce que je suis en train de vivre, live. Je ne peux pas me cacher. Il faut donc que j’accepte tout ce qui surgit, même si parfois j’aimerais que ça soit une autre chose qui émerge. Ensuite, ces blocs de matières crues et fragiles forment ma partition chorégraphique et entrent tranquillement en dialogue avec la partition parlée du public.

— Katie Ward

Accompagnée de Camille Gravel au micro, elle nous questionne et nous invite à partager des ressentis. Et fait étrange, même si ce n’est pas la première création à inviter l’audience à contribuer, cet aspect prend un tout autre sens à l’aube d’un véritable déconfinement. S’exprimer, à visage découvert, dans la vraie vie plutôt que de manière virtuelle est certainement libérateur. Entendre et ressentir des émotions partagées par les autres spectateurs et spectatrices a comme quelque chose de… réconfortant.

Et pour ces raisons, Anything Whatsoever est la bienveillance à l’état pur. Celle de l’indulgence envers soi et les autres sur ses sentiments et son vécu. Si vous en doutez, je vous invite à croiser le regard de Katie Ward qui, avec des yeux pleins de malice, de plaisir et de curiosité, se dévoile sans retenue.

Anything Whatsoever est présenté jusqu’au 2 juin au Théâtre La Chapelle. Pour plus de renseignements : https://fta.ca/spectacle/anything-whatsoever/

Crédit photo : Svetla Atanasova