France - Le député Goasguen attaque l'AFP, les élus du CE s'insurgent

Catégories:

Les élus du comité d'entreprise (CE) de l'AFP ont condamné, jeudi 22 mai dans une motion, les "attaques sans précédent" du député UMP de Paris Claude Goasguen, qui a appelé de ses vœux une privatisation de l'Agence France-Presse.

Les élus (CGT, SNJ, CFDT, FO, CFE-CGC et Sud) dénoncent "l'absurdité et l'ignominie" des propos de Claude Goasguen, affirmant que ses déclarations sont fondées sur une "série impressionnante d'erreurs et de contre-vérités".

Mercredi sur i-TELE, Claude Goasguen avait indiqué qu'il souhaitait "ardemment une privatisation" de l'AFP, qu'il a qualifiée d'"agence d'Etat". Affirmant que la France est "le seul pays qui dispose d'une seule agence", il s'est prononcé "pour la concurrence des agences".

"Une mission d'intérêt général"

"Contrairement à ce qu'affirme ce politicien, l'AFP est en permanence confrontée à la concurrence d'un marché difficile et impitoyable" et reste "malgré tout compétitive et exportatrice de services tout en remplissant une mission d'intérêt général peu compatible avec un statut d'entreprise privée", soulignent les élus.

Alors que l'AFP fait l'objet depuis plusieurs semaines de critiques émanant de responsables de l'UMP, ils dénoncent une "campagne de dénigrement", qui vise, selon eux, à "faire peur aux journalistes", "s'attaquer au statut" de l'AFP qui garantit son indépendance et à "privatiser l'Agence".

Les élus appellent le P-dg de l'AFP, Pierre Louette, à "se positionner clairement contre ce projet de privatisation" et les parlementaires à "faire barrage à la volonté partisane et purement idéologique d'imposer une privatisation qu'aucune considération économique ne saurait justifier".

Source :
NOUVELOBS.COM | 26.05.2008 | 12:08

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon