Festival temps d'images: 3e édition nord-américaine

Catégories:

C’est aujourd’hui que l’Usine C a dévoilé la programmation de la 3e édition du Festival international Temps d’images, qui aura lieu du 21 février au 1er mars 2008. www.usine-c-.com

L'Usine C, premier partenaire en Amérique du festival TEMPS D'IMAGES qui réunit neuf pays européens, inscrit du même coup Montréal dans un réseau international qui encourage la circulation des œuvres et des artistes, favorise le partage des expériences et développe de nouvelles solidarités.

L’édition montréalaise 2008 réunit des artistes en provenance de sept pays : Mexique, Espagne, Pays de Galles, Belgique, France, Allemagne et Canada qui questionnent et témoignent de l'évolution féconde des rapports entre la scène et l'image filmée. Cette relation dialectique - parfois interactive - est au cœur des interrogations de la troisième édition de TEMPS D'IMAGES, plus que jamais ouverte sur la création issue des quatre coins du monde.

L'image nous grandit et l'image nous dépasse ; elle nous rapproche et nous éloigne ; nous constitue et nous fractionne. L'image gagne à être pensée comme une perspective et comme un contexte. Alors que l'envahissement de notre quotidien par les nouvelles technologies apparaît souvent aliénant, à l'inverse, de plus en plus de créateurs s'en emparent pour se libérer des formes et des normes de la représentation traditionnelle et transforment le rôle passif du spectateur en une relation interactive avec l'œuvre à travers des expériences multisensorielles et multidimensionnelles.

Plasticiens, metteurs en scène, chorégraphes, comédiens, danseurs, vidéastes, musiciens, réalisateurs, tous confrontent leurs pratiques à travers ce constat que l'image en mouvement et les arts de la scène ne sont pas des univers séparés mais ne cessent au contraire de se croiser dans des espaces où la technologie s'appréhende comme un outil de libération et non d'aliénation.

Daniel Danis, auteur québécois récompensé à trois reprises du Prix du Gouverneur général, ayant acquit une réputation internationale pour ses créations audacieuses, est pour une seconde fois porte parole de cet événement unique à Montréal. Présent un peu partout dans le monde, ses pièces ont été jouées à Toronto, Vancouver, Calgary, Edmonton, ainsi qu'en Écosse, en Irlande, en Belgique, en France et en Allemagne.

Daniel Danis, est le porte parole de TEMPS D’IMAGES 2008 (il l’était également pour la première édition de TEMPS D’IMAGES Montréal en 2006). De par ses recherches actuelles en tant qu’auteur et metteur en scène, Daniel Danis est un artiste pleinement représentatif des explorations menées par les créateurs programmés dans TEMPS DIMAGES Montréal. Il a également été artiste invité des éditions de TEMPS D’IMAGES en France (2003) et en Belgique (2004).

SPECTACLES

SCARFACE ( Eddie Ladd – Pays de Galle)
KOKO DOKO (Kubilaï Khan Investigations et Ludica – France/Allemagne)
EL CASO DEL ESPECTADOR (Maria Jerez – Espagne)
L’ANGE DE LA MORT (Troubleyn / Jan Fabre - Belgique)

PERFORMANCE

DIGIT (Julien Maire – France)

PROJECTIONS

TABLEAUX EN MOUVEMENTS
Artistes programmés : Daishi Saito, Karl Lemieux, Jean-Claude Labrèque,
Pierre M. Trudeau, David Rimmer, Théodore Ushev, Steven Woloshen (Canada)
JAN FABRE, L’HOMME QUI MESURE LES NUAGES
documentaire de
Caroline Haertel et Mirjana Momirovic, Allemagne/France, 2003

CHANTIERS

AUTO PLAYBACK (Jérôme Minière et Dan Popa - Canada)
BIPOLAIRE (Emmanuel Sévigny - Canada)

INSTALLATIONS

+ TEMPS D’ÉCOLES D’IMAGES :
DÉFAIRE L’HÉRITIÈRE – Marie Hendriks (France)
LA CLEPSYDRE – Sylvie Chartrand (Canada)
FLOR – Eduardo Melendez (Mexique)
TRILOGIE STROBOSCOPIQUE – Antonin De Bemels (Belgique)

+ LES MAINS (Michaël Cros / La Métacarpe – France)

DÉBAT

Bar Littéra-Culture

ATELIERS

INITIATION AUX TECHNIQUES DE LA PERFORMANCE
(Eddie Ladd – Pays de Galle)
L’HISTOIRE ET SON DOUBLE : RÉALISATION DE SCÉNARIOS POUR LA
SCÈNE ET L’ÉCRAN (Maria Jerez – Espagne)

NUIT BLANCHE

MATCHS D’IMPROS : DANSE, VJ, DJ
Les Imprudanses, DJ Nans et VJ Liberty (Canada)

AUTO PLAYBACK © D. Popa/J. Minière
L’ANGE DE LA MORT © Wonge Bergmann
SCARFACE © Dave Daggers
DÉFAIRE L’HÉRITIÈRE © Marie Hendriks

LA PROGRAMMATION EN DÉTAIL:

Le FESTIVAL INTERNATIONAL
TEMPS D’IMAGES débute le 21 février!

LE FESTIVAL TEMPS D’IMAGES, C’EST :
1 réseau international de dix pays,
des artistes provenant du Mexique, d’Espagne, du Pays de Galles,
de Belgique, de France, d’Allemagne et du Canada,
4 spectacles,
2 chantiers,
1 performance,
des projections,
des installations,
1 débat,
deux ateliers,
1 nuit blanche,
de la danse, du théâtre, de la vidéo, de l’art visuel, de la musique,
de l’écriture...

À NE PAS MANQUER LORS DE LA PREMIÈRE SEMAINE DU FESTIVAL :

18h00 BIPOLAIRE Les 21, 22 et 23 février 2008
Un chantier d’exploration signé Emmanuel Sévigny, avec la
comédienne Marie Brassard.

Bipolaire met en scène une femme (Marie Brassard) qui entretient une relation étonnante
avec son double. Au fil des interactions entre le sujet et son image, nous pénétrons dans
la tête de cette femme qui laisse progressivement émerger la pensée singulière de Peter
Sloterdijk à propos de la réalité bipolaire de l’identité humaine. Selon lui, l’existence du
double ne serait pas l’aboutissement d’une névrose pathologique, l’homme serait
naturellement double, cherchant sans cesse à recréer la proximité initiale de son autre.
Tout à tour théâtre d’images et chantier d’expérimentation, Bipolaire présente pour la première fois la plateforme
PLAYMIND, dispositifs d’écrans intelligents dont les déplacements sur scène immergent les spectateurs dans un espace
visuel vivant.

19h30 SCARFACE Les 21, 22 et 23 février 2008
Après un passage au Mois Multi à Québec, l’artiste galloise
Eddie Ladd arrive à Montréal avec le spectacle Scarface,
remake surprenant du film éponyme de Brian de Palma.

Utilisant la technique cinématographique de l’incrustation, le Scarface d’Eddie Ladd est
mi-joué mi-dansé par l’artiste devant un écran bleu, face au public, tout en étant
retransmis en direct sur un écran où l’image de la performance est superposée à celle

« CE NOUVEAU SIECLE NE SE PENSE PAS, NE SE DIT PAS DE LA
MEME MANIERE... IL EST A VOIR AUTREMENT. »

DANIEL DANIS, auteur et metteur en scène, porte parole en 2006 et 2008
Source : Usine C / www.usine-c.com
Relations de presse : Karine Cousineau Communications / T : 514-382-4844

d’un décor rural. L’intrigue est déplacée sur les lieux de l’enfance de l’artiste, soit la ferme de ses parents dans l’Ouest du
Pays de Galles. Il en résulte une version polysémique de l’univers du film de gangster et de sa trame narrative, ouverte
sur ses interprétations précédentes et à venir, ainsi que sur le monde tout autre qui y est injecté.
Eddie Ladd est une artiste multidisciplinaire dont les créations amalgament la danse, la musique et les nouveaux médias.
Ses performances prennent parfois place dans des lieux aussi insolites que des opéras, des champs et des silos de maïs,
aussi bien que dans des lieux plus classiques. Elle travaille particulièrement des biographies créatives, comme celle de
Maria Callas et Leni Riefenstahl, et des remakes de films hollywoodiens resitués dans de nouveaux espaces et de
nouveaux langages.

20h30 KOKO DOKO Les 21, 22 et 23 février 2008
Kubilaï Khan Investigations, comptoir d’échanges artistiques fondé
en France par une danseuse japonaise avec un chorégraphe et
danseur français, s’est joint à la compagnie Ludica, fondée par une
artiste visuelle japonaise et un chorégraphe italien basée en
Allemagne, pour donner naissance à Koko Doko.

L’humour de Kubilaï Khan investigations, un duo de danseurs patineurs et la légèreté des
images du collectif Ludica promettent un choc voluptueux et étincelant. Les deux collectifs se
sont rencontrés autour d’idées communes : qu’il n’y a pas toujours une nécessaire distinction
entre l’animé et l’inanimé et qu’aucune substance n’est stable. De ces intuitions coulent des
images qui font tourner les corps comme un kaléidoscope.

21h30 DDDIIIGGGIIITTT Les 21, 22 et 23 février 2008
Une performance conçue par JJJuuullliiieeennn MMMaaaiiirrreee et interprétée par
DDDaaannniiieeelll DDDaaannniiisss, auteur, metteur en scène et porte-parole du
Festival.

Un homme, assis à une table, écrit en glissant simplement son doigt sur une feuille de
papier. L’écrivain fait apparaître des calligrammes, des phrases mystérieuses
paraissant situer son travail dans la foulée de l’automatisme surréaliste et de l’univers
de William S. Burroughs. Même approché du spectateur, il reste imperturbable comme
s’il se concentrait sur un court-circuit entre son esprit et ses mains. Intrigante, la performance DIGIT a quelque chose de
magique. Le mécanisme de l’apparition des mots sur la page reste un secret bien gardé, retenant d’autant plus l’attention
du spectateur fasciné. DIGIT sera manipulé par l’auteur Daniel Danis, récipiendaire du prix du Gouverneur général du
Canada en 2007, l’un des dramaturges québécois les plus joués à l’étranger.

ÉGALEMENT À VOIR AU FESTIVAL DU 21 AU 23 FÉVRIER :

INSTALLATIONS
+ TEMPS D’ÉCOLES D’IMAGES :
DÉFAIRE L’HÉRITIÈRE – Marie Hendriks (France)
LA CLEPSYDRE – Sylvie Chartrand (Canada)
FLOR – Eduardo Melendez (Mexique)
TRILOGIE STROBOSCOPIQUE – Antonin De Bemels (Belgique)
+ LES MAINS (Michaël Cros / La Métacarpe – France)

FESTIVAL INTERNATIONAL TEMPS D’IMAGES
du 21 février au 1er mars 2008
À l’USINE C
Pour consulter la programmation complète : www.usine-c.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon