Festival d'été de Québec - 20e prix Miroir 2008

Catégories:

Après délibérations, le jury des 20e prix Miroir du Festival d’été de Québec (FEQ), parrainés par la Sodec, révèle, par la voix de son président, Denis Jodoin, le nom des artistes se méritant l’un ou l’autre des six Prix Miroir reflétant la particularité de leur talent. Erwan Cassez, Martin Léon, Michel Côté, Yves Leclerc, Olivier Portnoi et Alain Beaupré auront assisté, en compagnie de leur président, à près de 90 spectacles d’artistes du 41e Festival d’été de Québec avant d’arrêter leur choix sur les lauréats suivants :

Miroir de la Chanson d’expression française
(Bourse de 2 000 $)

Prime une œuvre dont la majorité des textes sont écrits et chantés en français. L’œuvre est jugée du point de vue de la qualité de l’écriture des textes et/ou de la composition de la musique et/ou de son interprétation.

Lauréat 2008:

· Souleymane Diamanka

Il nous a charmé par la candeur de sa poésie, il a su marier slam et tradition orale, puiser à même son héritage culturel des images puissantes pour créer une œuvre intemporelle, qui évoque de près le rapport de l’humain aux éléments. Son talent de poète se double d’un talent de communicateur.

Miroir de l’Artiste d’ici – Étoiles Galaxie
(Bourse de 5 000 $)

Prime un jeune auteur – compositeur – interprète canadien, de la scène francophone ou anglophone, ayant présenté le meilleur spectacle jugé tant du point de vue de la qualité de la composition des textes et de la musique, ainsi que de son interprétation. L’artiste primé doit avoir au moins un album sur le marché et être reconnu comme faisant partie de la relève.

Un auteur – compositeur – interprète canadien se définit comme un artiste d’origine canadienne ou résidant au Canada.

Lauréats 2008:

· Duchess Says
Les forces de ce groupe sont son audace, son imprévisibilité, sa soif de provocation, son caractère sauvage. Véritable déflagration sonore dopée par la fougue de la jeunesse, initiateur d’un univers hybride fusionnant punk, électro et vocaux hystériques, ce quatuor tutoie la folie.
Miroir Musiques et Folklores du monde
(Bourse de 2 000 $)

Prime un artiste ayant présenté le meilleur spectacle éligible au volet des musiques et folklores du monde. Le spectacle est jugé du point de vue de la qualité de l’écriture des textes et/ou de la composition de la musique et/ou de son interprétation. Par musiques du monde, on entend musiques dont les composantes (paroles et/ou composition et/ou interprétation) les rapprochent des racines du genre auquel elles appartiennent. L’œuvre de l’artiste primé doit être, de commune renommée, associée aux musiques et aux folklores du monde.

Lauréat 2008 :

· Bachir Attar and the Master Musicians of Jajouka

Leur musique évoque le désert, les grands espaces, le soleil à son zénith; elle se distingue par l’authenticité de ses rythmes et par son orchestration singulière. Perpétuant la transe de leurs ancêtres, ses musiciens ont su nous transmettre la force tranquille qui les habite.

Miroir Musiques urbaines et actuelles
(Bourse de 2 000 $)

Prime un artiste ayant présenté le meilleur spectacle inclus au volet des musiques urbaines et actuelles. Le spectacle est jugé du point de vue de la qualité de l’écriture des textes et/ou de la composition de la musique et/ou de son interprétation. Les musiques urbaines et actuelles se définissent comme suit : musiques dont les composantes (paroles et/ou composition et/ou interprétation) sont originaires des cultures urbaines et/ou des nouvelles tendances musicales comme, par exemple, le rap, l’électro, le punk, le métal, etc. L’œuvre de l’artiste primé doit être, de commune renommée, associé aux musiques urbaines et actuelles.

Lauréat 2008 :

· The Sainte Catherines

Cette formation en particulier a excellé avec un punk-rock solide, furieux, bourré de testostérone. Elle s’est démarquée par son dynamisme, un côté particulièrement irrévérencieux et des guitares mur à mur.

Miroir Coup de cœur
(Bourse de 2 000 $)

Prime un artiste, toutes scènes musicales confondues, dont le jury reconnaît la grande qualité du spectacle proposé. Ce concert doit s’être démarqué de tous les autres selon un ou plusieurs critères, laissés à la discrétion du jury.

Lauréat 2008 :

· Balkan Beat Box

Fédérateurs, ils font se rencontrer l’Orient et l’Occident, métissant les musiques traditionnelles balkaniques avec les tendances électro, associant le groove à l’exubérance, pour un résultat électrisant.

Miroir du Spectacle le plus populaire, en collaboration avec Rythme FM
(Bourse de 2 000 $)

Prime, suite à un scrutin public, le spectacle le plus populaire de la programmation du Festival. Le prix est décerné en fonction du résultat des votes électroniques du public enregistrés sur le site Internet du Festival.

Lauréat 2008 :

· Charles Aznavour

Prix hommage (exceptionnellement)

À l’occasion du 400e anniversaire de Québec, le jury des Prix Miroir a décidé de décerner un prix hommage. Pour l’ensemble de son œuvre et pour l’exceptionnelle communion entre les générations lors de son spectacle unique sur les Plaines d’Abraham, le jury rend hommage à Charles Aznavour.

Mention spéciale du jury

Il arrive parfois que le jury accorde une mention spéciale à un artiste dont la musique ou la performance le renverse mais ne peut être assimilée à l’une ou l’autre des catégories. Par essence, tout festival doit être festif. Véritable chaos organisé, cette mégatroupe a justement établi une ambiance sonore et visuelle d’enfer à l’aide de son free-jazz virtuose, de ses élans psychédéliques, de ses danseurs charismatiques… et de son dragon volant. Saluons leur performance éblouissante, de la rue à la scène, en décernant une mention spéciale du jury à l’inclassable Shibusa Shirazu Orchestra. Arigato.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon