FCVQ : Primeurs et invités prestige au programme

Catégories

Début de l'événement

Image

Près de 200 films et de 100 primeurs : c’est une année faste pour le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) présenté par Québecor. La grande fête du cinéma de la Capitale-Nationale, qui se déroulera du 14 au 24 septembre 2016, propose pour sa 6e présentation une série de films incontournables qui plairont au cinéphile comme au néophyte. Ayant déjà annoncé le CinéConcert La ruée vers l’or de Chaplin (lire le communiqué), événement signature du FCVQ, et son ouverture avec le film PAYS de Chloé Robichaud (lire le communiqué), le Festival dévoile maintenant la totalité de sa programmation remplie de découvertes, de surprises, mais aussi de retrouvailles, de rétrospectives… De grands moments de cinéma ! Et comme tout bon festival accueille son lot d’invités prestige, le FCVQ ne fait pas exception avec les Rémi Girard, Yves Jacques, Macha Grenon, Chloé Robichaud, Julien Poulin, Rock Demers et beaucoup d’autres qui fouleront le tapis rouge.

Premières et films remarqués à Cannes
Le 6e FCVQ offre une riche sélection de films inédits dans la province composée de nombreuses premières québécoises comme la fiction politique PAYS de Chloé Robichaud (14 septembre) ou le magnifique film d’animation Louise en hiver de Jean-François Laguionie (16 septembre) ; 31 de Rob Zombie (16 septembre), tourné dans la plus pure tradition de ses films d’horreur ; Microbe et Gasoil de Michel Gondry (18 septembre) ; La vache de Mohamed Hamidi, une comédie française avec Jamel Debbouze (20 septembre) ; de films remarqués par la critique à Cannes également présentés en première québécoise : Paterson de Jim Jarmusch (22 septembre), Aquarius de Kleber Mendonça Filho (19 septembre) et American Honey d’Andrea Arnold (15 septembre) et de films très attendus que les festivaliers auront le plaisir de voir avant leur sortie officielle en salle : Juste la fin du monde de Xavier Dolan (16 septembre) et Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier (15 septembre).

« La confiance des partenaires conjuguée à la présence importante des cinéphiles de Québec lors de l'édition 2015 nous permet de faire ce bond fulgurant faisant du FCVQ un festival diversifié de grand calibre pour son si jeune âge », dixit Ian Gailer, directeur général de l’événement.

« La Ville de Québec est heureuse de soutenir le Festival de cinéma de la ville de Québec depuis sa création, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Cet événement a définitivement su se tailler une place de choix sur la scène événementielle, comme en témoigne sa programmation digne des plus grands festivals de cinéma. Je félicite les organisateurs pour celle-ci, ainsi que pour la place réservée à la production locale. Chaque année, des courts métrages de grande qualité sont réalisés ici même, à Québec, et nous pouvons en être très fiers. »

La compétition officielle
Le FCVQ 2016 propose une nouvelle catégorie de sa compétition avec le Grand Prix de la compétition internationale – Courts métrages. L’événement complète sa compétition de courts avec le Grand Prix de la compétition nationale et la Bourse à la création des cinéastes de Québec, présentée par Spira. La compétition du FCVQ départage évidemment les honneurs à travers neuf longs métrages avec son Grand Prix de la compétition. Rappelons enfin que le festival remet le Prix du jury cinéphile pour un premier long métrage et le jury collégial a comme mission de récompenser un long métrage parmi quelques films de la sélection officielle, reflétant un cinéma international aux influences multiples et variées.

« Je suis très satisfait de l’excellente programmation que nous présentons, c’est une excellente cuvée ! C’est même certainement une de nos meilleures années ! Nous avons une programmation qui cadre parfaitement avec notre visée, soit de placer côte à côte des films grand public et des films d’auteur, tout en faisant la part belle à la production locale. J’en profite pour inviter les gens à se laisser tenter par l’expérience du 7e art sur grand écran, car c’est réellement là que vit le cinéma ! », a souligné Olivier Bilodeau, directeur de la programmation du Festival de cinéma de la ville de Québec.

Made in Québec
La production locale occupe une place de choix dans la programmation du FCVQ 2016. La soirée locale, présentée en collaboration avec Spira, aura lieu le samedi 17 septembre. Comme d’habitude, les courts métrages produits à Québec y seront à l’honneur. Les festivaliers auront également la chance de voir Feuilles mortes de Thierry Bouffard, Carnior et Édouard A. Tremblay (17 septembre) : la seule et unique fois où il sera projeté sur grand écran. Seront également présentés Harry : portrait d’un détective privé de Maxime Desruisseaux, mettant en vedette un professeur du collège St.Lawrence (20 septembre) ; le troublant long métrage La Cage : l’histoire de la Corriveau d’Alain Vézina (18 septembre) ; Le grand rêve du Petit Champlain d’Isabelle De Blois (18 septembre), qui, comme son nom l’indique, retrace la genèse de ce quartier emblématique ; Un homme de danse de Marie Brodeur (Spira), retraçant l’histoire de Vincent Warren, danseur émérite des Grands ballets canadiens (17 septembre) et le tout premier film de David B. Ricard Surfer sur la grâce (24 septembre).

Pour étirer le plaisir…
Trop tôt pour rentrer après les projections de soirée ? Ça tombe bien, parce que tous les soirs, le cœur du FCVQ, le 964, anciennement le restaurant Chez l’Autre, deviendra le lieu de rencontre des invités et des festivaliers. Le 964 offrira des activités liées aux présentations de la journée. Par exemple, suivant la projection de PAYS le 14 septembre, le trio de jazz qui a réalisé la trame sonore du long métrage offrira une prestation ou le 17 septembre avec la carte blanche à Dragos Chiriac (Men I Trust, Ghostly Kisses).

Série Hommage
Cette année encore, le FCVQ tient à rendre hommage à des artisans du cinéma québécois. Pour ce faire, Bach et Bottine d’André Mélançon (18 septembre) et La Grenouille et la Baleine de Jean-Claude Lord (17 septembre) seront projetés en extérieur à la place D’Youville pour souligner le travail exceptionnel de Rock Demers, qui fait aussi partie du jury long métrage. Robert Lepage, dramaturge et créateur reconnu mondialement, offrira d’autre part une classe de cinéma en compagnie de Lynda Beaulieu pour la première fois ! Pour l’occasion, le FCVQ présentera leur film coup de cœur, soit Rumble Fish de Francis Ford Coppola (21 septembre) pour le premier et Johnny Got His Gun de Dalton Trumbo (21 septembre) pour la seconde. Enfin, Julien Poulin, acteur d’une polyvalence accomplie étant tout aussi à l’aise dans la comédie que le drame et membre du jury long métrage, sera mis à l’honneur avec les films Camion de Rafaël Ouellet (16 septembre) et bien sûr l’incontournable Elvis Gratton (édition restaurée) de Pierre Falardeau (17 septembre).

Démocratiser le 7e art
D’autre part, en dévoilant la programmation des projections extérieures gratuites à place D’Youville, l’événement a réitéré sa volonté de rendre accessible le 7e art au plus grand nombre. Issues d’une initiative lancée l’an dernier, ces projections ont connu un grand succès et permettent aux amateurs de revoir les grands classiques d’ici et d’ailleurs tous genres confondus, comme La folle journée de Ferris Bueller de John Hughes (16 septembre) ; Labyrinthe de Jim Henson, mettant en vedette David Bowie et Jennifer Connelly (15 septembre) ; Le dîner de cons de Francis Veber (18 septembre) ; ou Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot (21 septembre), avec la grande Simone Signoret. Certaines présentations seront accompagnées d’une animation. À surveiller !

Consultez la programmation complète des projections extérieures.

Passeports et billets en vente dès maintenant !
Le film d’ouverture et celui de la soirée de remise des prix, constituant des séances prestige, sont accessibles au grand public par des billets disponibles en quantité limitée et par la CinéPasse plus. Voici les détails des différents forfaits :

CINÉPASSE PLUS
Film d’ouverture + film de soirée de remise de prix + séances régulières, séances spéciales et classes de cinéma + catalogue + affiche
Prévente : 79,99 $ / Courant : 94,99 $

CINÉPASSE RÉGULIÈRE
Séances régulières, séances spéciales et classes de cinéma + catalogue + affiche
Prévente : 54,99 $ / Courant : 69,99 $

CINÉPASSE ÉTUDIANTE
Étudiants de 30 ans ou moins. Séances ordinaires, séances spéciales et classes de cinéma + catalogue + affiche
Prévente : 39,99 $ / Courant : 54,99 $

BILLET POUR UNE SÉANCE PRESTIGE (film d’ouverture ou film de soirée de remise de prix) : 24,99 $

En vente au fcvq.ca/billetterie-beavertix

Le FCVQ se tiendra du 14 au 24 septembre 2016, au :

MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC – Pavillon Pierre-Lassonde
(195, Grande Allée Ouest)
Auditorium Fondation Sandra et Alain Bouchard

CABARET (966, rue Saint-Jean)

PALAIS MONTCALM – Salle Raoul-Jobin et salle D'Youville
(995, place D'Youville)

PLACE D'YOUVILLE
Projections extérieures gratuites

LE 964 (964, rue Saint-Jean)
Le bar éphémère du FCVQ !

La présentation du 6e FCVQ est rendue possible grâce à ses précieux partenaires.