FANTASIA : sortir de sa zone de confort

Début de l'événement: 

11 juillet 2010 - 03:35
Catégories:

Amateurs d’Hugh Grant abstenez-vous. La 14ième édition du festival Fantasia arrive cette année avec une sélection de films de genre qui repoussent les limites de la folie humaine! Organes sanguinolents, sexualité perverse et humour diabolique sont au rendez-vous!

Le festival Fantasia bat maintenant son plein depuis le 8 juillet et pour cette édition, la programmation promet de surpasser les attentes des cinéphiles les plus aguerris. Avec une liste de 130 longs métrages, de 250 courts métrages, de plus de 300 invités, de plusieurs colloques dont la diversité n’a d’égal que la qualité des conférenciers et de 10 projections extérieures gratuites, il est légitime que le renommé festival ait obtenu le titre du plus imposant rendez-vous annuel nord-américain de cinéma de genre.

Ce qui fait la beauté de ce festival, c’est qu’il sait réunir des passionnés du cinéma, qu’importe que celui-ci soit asiatique, serbe, américain, canadien, russe, indonésien ou danois. Le dénominateur commun de ces films est le public enthousiaste et complètement hilare qui se rejoint dans l'obscurité, se tapant les cuisses à chaque tripe qui se déverse ou à chaque droite bien envoyée sur la tronche d'un vilain. Animation japonaise, film de kung-fu, de zombie, d’horreur, gore, documentaire, thriller, classique de science-fiction dépoussiéré pour l’occasion, de comédie trash, nul doute, chacun y trouvera son compte.

Fantasia a le mérite de mettre sur un pied d’égalité les légendes du cinéma et les talents émergents, favorisant ainsi un échange de qualité entre les talents nationaux et internationaux de tout acabit. Il faut absolument prendre le temps de feuilleter sa dense programmation pour découvrir des œuvres qui nous bousculent dans notre siège confortable de spectateur trop souvent endormi devant les sempiternels clichés prémâchés que nous servent les blockbusters.

EN SURVOL...

Deux représentations seulement de la pièce de théâtre Nevermore : An evening with Edgar Allan Poe. (15$) Tissée grâce au lettres et essais du célèbre poète, cette pièce est écrite par le primé réalisateur Dennis Paoli et met en vedette Jeffrey Combs.

Une projection du classique de 1927 Metroplis de Fritz Lang, en version restaurée avec 25 minutes inédites, le tout accompagné de 13 musiciens sous la direction du compositeur et pianiste Gabriel Thibaudeau.

La Serbie est à l’honneur cette année avec son cinéma politique, subversif et tordu! En collaboration avec la Cinémathèque de Belgrade, quelques films seront projetés au public en grande première. Pour en apprendre d’avantage sur le contexte socio-historique qui a mené à l’explosion d’un cinéma d’horreur serbe, Fantasia offre une initiation au genre animée par le critique et auteur Dejan Ognjanovic (Admission gratuite)

Les images surréalistes du film Le sang d’un poète de Jean Cocteau seront accompagnées par la performance live du groupe alternatif avant-gardiste Siouxsie and the Banshees, formation du compositeur de renom Steve Severin (12$).

La soirée de remise de prix «Devils night» couronnera entre autre le réalisateur britannique Ken Russel pour son immense contribution au cinéma, et présentera quelques-unes des ses plus rares œuvres en format 35 mm.

La programmation complète vous attend au http://www.fantasiafestival.com/2010/fr/films/

C’est un rendez-vous à ne pas manquer du 8 au 28 juillet!

Bon cinéma!

Billets en vente à la billetterie du Théâtre Hall Concordia
1455, boul. de Maisonneuve Ouest
et sur le réseau Admission au coût de 8 $

Les billets pour les films présentés à la Place des Arts et à la Cinémathèque sont vendus sur place, dans leurs billetteries respectives et les prix peuvent varier.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon