Fantasia présentera Welcome to New York en clôture de sa 18e édition et reçoit Abel Ferrara

lors que la préparation de sa 18e édition bat son plein, le Festival international Fantasia continue de se dévoiler. Ainsi, après avoir annoncé la semaine dernière que JACKY AU ROYAUME DES FILLES de Riad Sattouf serait le film d’ouverture de sa 18e édition le 17 juillet prochain l’événement est heureux d’annoncer une nouvelle vague de titres sélectionnés pour sa prochaine édition dont le controversé WELCOME TO NEW YORK d’Abel Ferrara qui sera présenté en clôture de la manifestation le 5 août prochain, en présence du réalisateur, au Théâtre Hall de l’Université Concordia.

WELCOME TO NEW YORK d’Abel Ferrara sera présenté en clôture!

L’édition 2014 se terminera donc en grand le 5 août prochain avec la première nord-américaine de l’attendu film polémique WELCOME TO NEW YORK de l’enfant terrible du cinéma américain Abel Ferrara (BAD LIEUTENANT), qui sera à Montréal pour l’occasion. Film qui a fait scandale lors du dernier Festival de Cannes, cette œuvre percutante s’inspire directement de la récente affaire DSK qui, en 2011, a fait les manchettes du monde entier. Dans le rôle du controversé homme politique, le titanesque Gérard Depardieu donne une performance à laquelle il insuffle une dimension autobiographique fracassante aux côtés de Jacqueline Bisset, gagnante aux Golden Globes cette année. Une œuvre brûlante d’actualité qui générera sans aucun doute de nombreux débats! Présenté grâce à la collaboration de Remstar Films.

D’autres longs métrages présentés en primeur!

En outre, Fantasia est fier de présenter la première québécoise de COLD IN JULY de Jim Mickle, film sensation de Sundance et de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2014. Mettant en vedette Michael C. Hall et Sam Shepard, ce puissant thriller de vengeance se situe dans le Texas violent et corrompu des années 80; Les amateurs de frissons seront, quand à eux, heureux de retrouver les fantômes chevelus de JU-ON avec la première internationale de JU-ON : THE BEGINNING OF THE END, terrifiant nouvel épisode de la célèbre franchise; Adapté du roman à succès du Suédois Jonas Jonasson, LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FÊTER SON ANNIVERSAIRE de Felix Hemgren, distribué au Québec par Métropole Films, sera présenté en première canadienne. Le film raconte l’aventure picaresque d’un sociopathe centenaire amateur d’explosifs qui fuit sa maison de retraite le jour de son anniversaire; Autre titre qui promet de faire tourner bien des têtes est le simiesque Mr GO de Kim Yong-hwa (première canadienne). Immense succès en Corée du Sud, cette comédie sportive loufoque suit une équipe de baseball ayant comme joueur étoile un immense gorille! Toujours en provenance de la Corée du Sud, le festival présentera en première nord-américaine RED FAMILY de Lee Ju-Hyoung, un drame d’espionnage scénarisé par le maître Kim Ki-Duk (PRINTEMPS, ÉTÉ, AUTOMNE, HIVER… ET PRINTEMPS); Enfin, après un passage remarqué à Sundance, la farce macabre LIFE AFTER BETH de Jeff Baena sera projetée en première canadienne à Fantasia. La comédienne et humoriste Aubrey Plaza revient d’entre les morts dans cette romance horrifique qui met également en vedette Dane DeHaan et John C. Reilly.

Projection extérieure gratuite : on célébre le centenaire d’Olivier Guimond!

Le lundi 14 juillet, dès à 21 h 30, sur la scène Vidéotron de la Place des festivals, Juste pour rire et le Festival Fantasia s’unissent pour présenter CÉSAR À LA BELLE ÉTOILE. En 1959, la société Radio-Canada propose à l’acteur et humoriste Olivier Guimond sa première série télévisée : CÉSAR. Une émission jeunesse de pantomime voit ainsi le jour et prend la forme d’un vibrant hommage aux héros du cinéma muet. Réalisée par Fernand Ippersiel, Paul Legault et Gilles Sénécal, CÉSAR n’a pas été montré depuis ses télédiffusions d’époque. L’intégrale de la série a été retrouvée il y a deux ans à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Les meilleurs moments ont été sélectionnés et restaurés pour les fins de cet événement spécial qui coïncide avec les 100 ans d’Olivier Guimond. Au total, c’est 75 minutes d’extraits qui ont été retenus et assemblés, par Marc Lamothe et Eric Lavoie, comme s’il s’agissait d’un long métrage. Ainsi, l’espace d’une soirée, le public pourra revivre, en projection gratuite et en extérieur, l’époque glorieuse du muet. En outre, la projection sera accompagnée par nul autre que Gabriel Thibaudeau qui jouera au piano, sur scène et en direct, une nouvelle partition musicale composée spécifiquement pour l’occasion.

Pour plus d’informations : www.fantasiafestival.com.