Fall Out Boy était à Montréal vendredi soir

Texte: Anne-Gabrielle PineaultUne foule d’une belle mixité : de tous styles, de toutes origines, les jeunes s’étaient donné rendez-vous, vendredi soir, au Stade Uniprix de Montréal, pour assister au concert du groupe punk-rock américain Fall Out Boy.
Précédés par les groupes Hawthorne Heights et The All-American Rejects, qui avaient le difficile rôle de réchauffer la salle, The All-American Rejects relevèrent le défi avec brio. Puis les quatre chanteurs talentueux de F.O.B. firent leur entrée en scène. Beaucoup de sueur, un peu de bousculade, mais surtout du pur bonheur.
Il était évident que malgré la soif et la chaleur étouffante, personne ne regrettait d’être venu. On pouvait sentir l’allégresse éprouvée par les adeptes du groupe dès le début de la première chanson. Se rendre à l’avant de la salle était entreprendre un périlleux périple, mais pour le beau sourire de Pete, qui ne se donnerait pas la peine ? « Are you guys ready to Dance, Dance ? » et le moment tant attendu arriva. La chanson « Dance, Dance », le hit du groupe, fit l’objet d’encore plus de cris de joie et de bras en l’air.
Pour un moment, le temps était en suspens et tout le monde chantait en choeur cette chanson que chacun avait le plaisir d’entendre, depuis des mois, les écouteurs sur les oreilles, en solitaire. C’est alors que le Stade s’emplit d’une impression d’Unité. Quel spectacle !

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire