«Façonner le passé», un mouvement commémoratif des espaces publics

Catégories

Début de l'événement

Image

Le lancement de Façonner le passé se déroulera dès le 8 octobre 2020 et s’intéressera aux monuments en revisitant nos relations envers eux à travers un survol de la mémoire culturelle à Montréal et ailleurs. L’événement se poursuivra jusqu’au 31 octobre.

Façonner le passé est un mouvement qui est né en réaction aux manifestations pour la justice sociale ayant eu lieu à l’échelle de l’Amérique du Nord et dans le monde entier. Programme d’échange transnational, l’événement réunira un bon nombre d’artistes et d’activistes qui, lors d’un dialogue, seront emmenés à échanger, mettre en lumière les interventions critiques d’actualité dans des lieux et des espaces de mémoire, et en particulier des monuments.

Les discussions et les événements de Façonner le passé mèneront vers une commémoration du passé, un dialogue en renforçant la démocratie par le biais d’espaces publics.

Au programme

Lancement de Façonner le passé

FORUM PUBLIC - 8 et 9 octobre 2020

Conférence, ateliers et discussions en ligne.

Gratuit pour le public sur inscription.

Tables rondes et intervenant.e.s entre autres:

Mémoire, traumatisme et transformation

Animée par Sue Mobley, chercheuse principale, Monument Lab, avec :

-  Daniela Schiller, professeure de neuroscience et de psychiatrie, Icahn School of Medicine,

-  Mabel Wilson, professeure d’architecture, de planification et de préservation, Université de Columbia,

Confronter l’art et l’histoire

Animée par Ken Lum, conseiller en conservation et cofondateur, Monument Lab, avec :

-  Teju Cole, auteur, critique au New York Magazine, professeur à Harvard

-  Mirjam Zadoff, directrice du Centre de documentation sur l’histoire du national-socialisme

 

Mois de la mémoire et évènements à Montréal

MISSING BLACK TECHNOFOSSIL HERE à partir du 17 octobre 2020

Projet et expérience interactive en réalité augmentée

Avec Quentin VerCetty en collaboration avec Never Apart.

« Intervention et réflexion sur l'espace public proposées par l'artiste canadien multidisciplinaire et boursier de Monument Lab, Quentin VerCetty, étudiant diplômé de l’Université Concordia. L’artiste qui vient tout juste de remporter un concours d'art public de la ville de Toronto pour créer une sculpture honorant la mémoire de l'abolitionniste et ancien esclave Joshua Glover, y présentera son projet virtuel et interactif Missing Black Technofossil Here. Ce travail se penche sur les souvenirs et les récits absents, effacés et pas encore racontés de Canadiens d'origine africaine Noire dont les histoires et les données ne sont pas visibles dans l’espace et les monuments publics de Montréal. Le projet exposera des œuvres de monuments imaginaires et numériques de leaders Noirs canadiens locaux, passés et présents, dans des espaces communautaires futuristes ».

RÊVER COLLECTIVEMENT 31 octobre 2020

Rencontre avec les artistes et atelier en ligne

Avec Alisha Wormsley et Suzanne Kite en collaboration avec Never Apart. Gratuit pour le publique, sur inscription.

« En cette époque de soulèvements, de conflits politiques et de reconnaissance mondiale de la suprématie blanche, nous voyons des monuments tomber et des idées se former. Comment pouvons-nous apporter les changements nécessaires pour aller de l'avant sans avoir le temps de rêver collectivement ? — Pour répondre à cette question, les artistes multidisciplinaires Suzanne Kite et Alisha Wormsley présenteront au public leur pratique du rêve collectif communautaire comme moyen de façonner le passé en osant sculpter l’avenir. Cet évènement, qui se déroulera sous forme de discussion et d’atelier, aura lieu en ligne le 31 octobre 2020 et portera sur le travail de guérison et du rêve en tant que pratique artistique et militante pour renforcer les communautés, et en tant qu'acte révolutionnaire pour apporter un changement sociétal ».

Exposition et publication

« En 2021, les partenaires présenteront une exposition en Amérique du Nord et en Allemagne réunissant les œuvres des boursiers et l’exploration d’approches innovantes de la culture de la mémoire. L’exposition à Montréal sera présentée en collaboration avec Never Apart, espace créatif multi-disciplinaire ancré dans Mile-End et le paysage culturel montréalais. Cette exposition sera ensuite présentée dans un ouvrage multilingue documentant les conversations et les idées transnationales qui auront été développées autour de la mémoire publique telle qu’envisagée par les artistes, les militants et les autres collaborateurs impliqués dans le projet. Le livre sera coédité par Paul M. Farber et Patricia Eunji Kim de Monument Lab ».

Pour plus d'informations, rendez-vous ici :

https://www.goethe.de/ins/ca/fr/m/sta/mon/ver.cfm?fuseaction=events.det….

Crédit photo : Alisha Wormsley

https://www.goethe.de/ins/ca/en/m/ver.cfm?fuseaction=events.detail&even….