EYE-EYE-EYE voit double : Création de deux œuvres interdisciplinaires d’Augustin Rioux

Début de l'événement

La compagnie Eye-Eye-Eye et ses complices créeront deux œuvres interdisciplinaires d’Augustin Rioux au Gesù le 14 mars 2016 à 19 h. Présenté un soir seulement, le programme double comprend les œuvres Chroniques de l'éphémère et Chants dérobés.

Eye-Eye-Eye propose une multiplication des regards portés sur un objet artistique. Les contenus narratif, émotif, suggestif des œuvres sont dissociés, puis confiés à différentes disciplines artistiques. Il en résulte un dialogue entre plusieurs langages – musical, littéraire, théâtral et plastique – que le spectateur est appelé à établir.

Chroniques de l’éphémère Un jeune écrivain et photographe trouve un stratagème pour que sa mémoire – une violoncelliste excentrique – lui ramène à l’esprit certains souvenirs. Commence alors le récital d’une suite originale pour violoncelle seul auquel s’invitent des récits littéraires interprétés par un comédien et des photographies projetées sur scène. Étienne Pilon incarnera le jeune écrivain et photographe. Il partagera la scène avec la violoniste Julie Trudeau qui créera la suite qu’a composée Alexandre David.

Chants dérobés Un éditeur donne un rendez-vous clandestin aux lecteurs de son auteur favori dans le but de révéler publiquement, contre le gré de cet auteur, les dix passages ayant été retranchés de son plus récent livre. Cet acte de trahison prend d’abord la forme d’un monologue théâtral et mue en un récital au cours duquel sera créé un cycle de lieder pour contre-ténor et piano. Le personnage de l’éditeur sera interprété par le comédien Jean Marchand qui cèdera la scène au contre-ténor Daniel Cabena et au pianiste Francis Perron qui est également l’auteur de la musique.

L’artiste interdisciplinaire et directeur artistique d’Eye-Eye-Eye, Augustin Rioux, signe les textes et la mise scène du programme double ainsi que les photographies de Chroniques de l’éphémère. Eye-Eye-Eye poursuit un travail de recherche visant à créer des passerelles entre plusieurs disciplines de manière à développer un langage transversal original qui engage une réflexion au sujet du rôle de l’art et des artistes dans notre société.

Lieu : Le Gesù, 1200 de Bleury, Montréal, métro Place des Arts (sortie de Bleury).
Billets : Réguliers 34 $ / Groupes 30 $ / Étudiants 21 $ + frais de service
Point de vente : En personne, au 1200 de Bleury (du mardi au samedi, de midi à 18 h). Par téléphone :
514-861-4036 (ou par internet, sur le réseau Admission).