Exposition «Suspect recherché : le voleur de trains» au Musée ferroviaire canadien de St-Constant

Catégories

Image

Crédit photo : Exporail, le Musée ferroviaire canadien

Le Musée ferroviaire canadien présente une activité historique et ludique pour toute la famille : Suspect recherché, le voleur de trains. À l’aide d’un carnet d’observation, les enfants et leurs parents sont invités à retrouver les indices laissés dans quatre véhicules de la grande galerie par Bill Miner, le célèbre « gentleman cambrioleur » de trains du début du 20e siècle. Pour compléter l’expérience, un atelier de bricolage pour enfants est à leur disposition afin de partager leurs trouvailles et confectionner leur propre insigne de policier.

Qui était Bill Miner?

Originaire des États-Unis, Bill Miner s’associait à de nombreux complices pour commettre ses méfaits sur la côte Ouest. Évadé de prison à plusieurs reprises, il fait notamment partie de l’histoire du premier vol à bord d’un train au Canada au cours duquel fut prononcée une phrase devenue célèbre depuis : « Haut les mains ». Sa capture en 1906 a permis à la Police montée de faire sa marque et de gagner l’estime de la population.

À propos d'Exporail

Avec plus de 160 véhicules, 10 000 artéfacts et modèles réduits, 200 fonds d’archives, Exporail, le Musée ferroviaire canadien, présente la plus grande collection ferroviaire du Canada. Les visiteurs ont notamment l’opportunité de monter à bord de certains des 44 véhicules exposés dans la Grande galerie du pavillon Angus. Ils peuvent également faire une balade sur un chemin de fer miniature. Une visite guidée leur permet de s’imprégner du mode de vie des voyageurs à l’époque et d’en apprendre davantage sur les fondateurs et les travailleurs du chemin de fer. C'est une belle occasion de découvrir l’évolution du transport ferroviaire, depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui!

Informations pratiques

Dates : du 1er au 16 novembre 2014
Horaires : samedi et dimanche de 10h à 17h
Informations : 450 632-2410
Site Web : exporail.org

Crédit photo : Exporail, le Musée ferroviaire canadien