Exposition solo de Pierre Otis ce vendredi à Québec

Catégories:

L’exposition solo de Pierre Otis se tient ce vendredi 15 juin 2007 à 17h00 au Vaisseau d'or, au 685 rue St-Joseph Est à Québec.

Pierre Otis (www.pierreotis.com) vous convie à son exposition solo, intitulée Les Pierres Otis, à la librairie/galerie Le Vaisseau d’or, située au 685, rue Saint-Joseph Est, à Québec, vendredi le 15 juin. Lors de ce 5 à 7, sera dévoilé aux médias, invités et amis présent, une série de giclées.

C'est-à-dire des séries, d’éditions limitées et numérisée d’une sélection des œuvres récentes de Pierre Otis. Comme nous le rappel le peintre : « Celles-ci permettent une réelle démocratisions de ma peinture». Les œuvres originales sont composées à l’huile sur toile. Ces giclées sont rendues sur carton à partir de photos captées par le photographe Martin Savoie. De plus, sur place, vous aurez le plaisir d’apprécier ces œuvres originales, terreau de ces superbes giclées.
Pierre Utilise avant tout une approche expressionniste-abstraite sans toutefois se limiter à ce genre. En fait, il travaille la couleur comme un poète façonne le mot. Une recherche intemporelle d’absolu. Une quête de lumière que l’on retrouve aisément à l’intérieur de ses toiles. D’ailleurs, elles sont une analyse fine du mouvement de l’air du temps. Donc une étude du geste articulé par ce bras qui nous donne à vivre la beauté dans son sens le plus fondamental. Pierre exploite les couleurs comme un compositeur harmonise les sons, au diapason de la psyché humaine.

Pierre Otis né en 1963 sur l’île Bizard, près de Montréal. En 1985, il obtint un diplôme d’études collégial au cegep de Lévis en arts plastiques. Par la suite, il poursuivra des études philosophiques à l’Université de Sherbrooke. Études qu’il quittera afin de regagner la Capitale Nationale. Quelques années plus tard, soit en 1991, il sera finissant en Arts Visuels, à L’Université Laval.

Depuis, Pierre Otis multiplie depuis plus de quinze ans les expositions solos et collectives. D'ailleurs, l’Artothèque de Montréal possède en permanence plusieurs de ses œuvres, ainsi que le Musée Nationales des Beaux-arts de Québec (MNBQ) et la Musée d’Art Contemporain de Montréal (MAC).

Si Éric-Emmanuel Schmitt a trouvé sa voie par l'intermédiaire de Mozart, à coup sûr, la musique est-elle encore une fois la muse qui aura guidé Pierre Otis jusqu'à la peinture. Là où chaque note devient mot, ici, oserait-on dire, toute couleur sous-tend la toile comme une portée.

À la manière d'un moine (discipline, ardeur et ténacité) il se donne comme vocation de peindre, parce que convaincu que la métaphysique peut/doit s'expliquer par la couleur. Le bleu, le rouge, le jaune sont les clés menant à une "révélation", qui, chez cet artiste, emprunte avec force les sentiers de l'émotion.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire