Expo sur Alfred Pellan au MNBAQ : plus que deux semaines!‏

Début de l'événement: 

24 mai 2009 - 10:00
Catégories:

DEUX DERNIÈRES SEMAINES! L’exposition se termine le dimanche 24 mai, à 17 h

www.mnbaq.qc.ca

Pellan Dès le 1er mars

L’EXPOSITION

Parmi les principaux artisans de l’avènement de la modernité au Québec, Alfred Pellan demeure aujourd’hui une figure mythique de la peinture québécoise du xxe siècle. Chantre de l’expression libre ne pouvant souffrir aucune contrainte idéologique, son œuvre célèbre la vie dans tout ce qu’elle insuffle de désirs, de rêveries et d’images poétiques. Depuis les premiers tableaux recelant notamment l’influence du cubisme, jusqu'à sa série des Bestiaires, en passant par sa maîtrise de l’art du portrait, ses grandes compositions aux fortes connotations surréalistes, ses repères topographiques fantastiques que constituent les Jardins, puis son apport à la scénographie théâtrale, Pellan nous invite à le suivre au sein d’un univers oscillant constamment entre la réalité et l’imaginaire. Par cette présentation, le Musée national des beaux-arts du Québec désire affirmer de nouveau la pertinence de revoir l’œuvre de Pellan à la lumière des multiples expériences menées en peinture depuis les trente dernières années, et ce, sans compter la fascination qu’exerce toujours sur nous l’art de ce maître qui a su aussi admirablement conjuguer la virtuosité du dessin et l’exaltation de la couleur.

ALFRED PELLAN

1906
Alfred Pellan naît le 16 mai à Québec.

1920
À quatorze ans, Pellan peint son premier tableau, Les Fraises.

1921
Le jeune Pellan s’inscrit à l’École des beaux-arts de Québec qui vient d’ouvrir ses portes, rue Saint-Joachim.

1926
Alfred Pellan et Omer Parent deviennent les premiers boursiers des arts de la province de Québec. Les deux amis s’embarquent pour Paris où Pellan fait son entrée à l’École supérieure des beaux-arts.

1940
De retour au pays, Pellan expose 161 œuvres (peintures, dessins, gouaches, aquarelles et affiches) au Musée de la province de Québec (aujourd’hui, le Musée national des beaux-arts du Québec) à Québec. Cette Exposition Pellan, reprise ensuite en version réduite à l’Art Association of Montreal (l’actuel Musée des beaux-arts de Montréal), sera l’occasion pour l’artiste de lancer une première attaque contre l’académisme en faveur de l’art vivant.

1944
Pellan est nommé titulaire du cours de peinture à l’École des beaux-arts de Montréal. L’année suivante, plusieurs de ses étudiants manifestent haut et fort contre l’académisme, exigeant la démission du directeur de l’École, Charles Maillard, qui abdiquera quelques mois plus tard.

1948
Quatorze artistes se regroupent autour de Pellan pour l’exposition Prisme d’yeux accompagnée du manifeste du même nom. Le texte, rédigé par Jacques de Tonnancour et signé par tous les artistes, traduit l’engagement de Pellan pour un art indépendant, davantage ouvert à l’universalité.

1950
Alfred Pellan et sa femme, Madeleine Polisena, s’installent dans une maison centenaire à Auteuil, près de la rivière des Mille-Îles. Cette maison abritant aussi l’atelier de l’artiste est aujourd’hui la propriété du Musée national des beaux-arts du Québec qui en préservera la valeur patrimoniale.

1955
Le Musée national d’art moderne de Paris présente Pellan, la première véritable grande exposition rétrospective consacrée à l’œuvre de l’artiste.

1972
Le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée du Québec (aujourd’hui, le Musée national des beaux-arts du Québec) organisent et présentent Pellan, sa première grande exposition rétrospective en sol canadien.

1984
Alfred Pellan reçoit le prestigieux prix Paul-Émile Borduas, la plus haute distinction en arts visuels au Québec.

1988
Avec l’accord d’Alfred Pellan, le Musée du Québec et le Musée d’art contemporain de Montréal s’entendent pour organiser conjointement une grande exposition sur son œuvre peint. L’artiste meurt à Laval le 31 octobre de la même année. L’exposition Alfred Pellan, une rétrospective sera finalement présentée à Montréal, puis à Québec, en 1993.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon