Exister encore // Du doute des uns

Catégories

Début de l'événement

Image

Du 28 au 31 janvier, au studio Hydro-Québec du Monument-National, le laboratoire de mouvements contemporains Tangente présente Maryse Damecour dans Exister encore et la compagnie Je Suis Julio dans Du doutes des uns.
En ouverture, Exister encore propose une performance solo née d’une cueillette de 331 mouvements soumis par 179 personnes. Accompagné d’un hypnotisant décompte de trente minutes, le climat évolue de la sobriété vers l’hyperactivité. Ici, la quête de l’existence par l’accomplissement saccadé de mouvements divers conduit la danseuse à frôler l’éclatement, mettant de l’avant le schème d’une société pétulante où la singularité s’efface au profit de la multiplicité. Une brillante démonstration de Maryse Damecour qui offre une grande versatilité scénique.
En seconde partie, la troupe Je Suis Julio suggère une expérience déroutante où le doute côtoie les certitudes. Renforcé par une mise en scène sophistiquée, le texte bilingue anglais français suscite les réactions variées, caressant le rire et le questionnement. Les cinq danseuses et danseur occupent remarquablement la large scène du studio Hydro-Québec et sont succinctement accompagné.es de supports visuels raffinés. Bref, le climat hétérogène mis en place par Je Suis Julio sert parfaitement les thèmes dichotomiques de Du doutes des uns, qui s’impose comme une performance mordante et élaborée.
Avec ces présentations, Tangente invite le public dans un monde déjanté où les sourires s’évaporent promptement au profit d’une énergie magnétique alors que les interrogations fusent et que le questionnement règne.

Crédit photographique: Renaud Philippe