Éric Delayen présente Wandering Words à la 7e Manifestation Internationale Vidéo et Art Électronique

Catégories:

Le créateur liégeois Éric Delayen participera à la 7e Manifestation Internationale Vidéo et Art Électronique, qui se tiendra à Montréal du 20 septembre au 1er octobre 2006 sous le thème Cité invisible. Lors de cet événement biennal organisé par Champ Libre, un diffuseur des arts électroniques fondé en 1992, Éric Delayen présentera son œuvre vidéo Wandering Words à l’auditorium de la Grande Bibliothèque, au 475, boul. De Maisonneuve Est.

L'univers d'Éric Delayen est étrangement poétique, doucement inquiétant, empli de tensions légères, multiples. Constitué de dessins, vidéos, photos, objets, il utilise un vocabulaire tiré du réel, issu d'un quotidien et dans lequel il introduit une certaine étrangeté, jouant sur les ambivalences. Son travail oscille continuellement entre des notions opposées, couple complémentaire et indissociable : stabilité/instabilité, fragilité/solidité provoquant chez le spectateur à la fois attirance et inquiétude, un trouble léger, une certaine frustration parfois et de là un questionnement le renvoyant à lui-même.

Le texte couvrant la partie droite de Wandering Words s'inspire de Wandering Rocks, le chapitre 10 du célèbre roman de James Joyce, Ulysse. Les 3 500 mots sont classifiés et prononcés selon un système aléatoire par 19 voix générées par ordinateur, d'après les 19 protagonistes du chapitre 10 d'Ulysse. La partie gauche de l'œuvre est constituée de 19 formes graphiques qui se décalent lentement jusqu'à ce qu'elles s'arriment finalement vers le haut au même point. Cette œuvre de Delayen a été conçue pour le Festival ReJoyce Dublin 2004, qui célébrait le centième anniversaire du Bloomsday, qui est à la fois le rendez-vous des fans de James Joyce et une fête populaire à Dublin. Wandering Words était alors présentée en boucle sur un immeuble de Dublin.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire