En route pour le 45e Festival du nouveau cinéma

Catégories

Début de l'événement

C’est demain, mercredi le 5 octobre à 19h00, que sera donné le coup d’envoi de la 45e édition du Festival du nouveau cinéma, avec la première québécoise du dernier film de Kim Nguyen, Un Ours et deux amants (Two lovers and a bear), présenté au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts en présence du réalisateur et des producteurs du film, ainsi que de nombreux invités, artistes et professionnels du milieu du cinéma. En cours jusqu’au 16 octobre avec pas moins de 340 films au programme (parmi lesquels 138 longs métrages et 170 courts métrages) en provenance de 62 pays en plus d’une quarantaine d’événements, le festival se déclinera cette année dans les 11 lieux suivants : le Cinéma du Parc, le Cinéma Impérial, la Cinémathèque québécoise, le Cineplex Odéon du Quartier Latin, la Grande-Place du Complexe Desjardins, l’Inis, le Kino Lab, la Société des Arts Technologiques (SAT), le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, le Pavillon Judith-Jasmin annexe (salle Jean-Claude Lauzon) ainsi que le Quartier général, situé à l’Agora Hydro-Québec du Cœur des sciences de l’UQÀM et à la Chaufferie.

Dès le jeudi 6 octobre, les festivaliers pourront découvrir l’un des films les plus attendus de cet automne, American Honey, présenté à 19h00 au Cinéma du Parc. Dans ce film récompensé du prix du Jury au dernier Festival de Cannes, la réalisatrice Andrea Arnold dresse un portrait fascinant et musical de la jeunesse américaine.

Le vendredi 7 octobre, c’est la section Focus qui s’ouvrira avec la présentation en première mondiale de Stealing Alice, le premier long-métrage de Marc Séguin, à 19h00 au Cinéma Impérial. Pour sa première incursion au cinéma, le peintre et auteur met ici en vedette Fanny Mallette, Joëlle-Paré Beaulieu, Denys Arcand, Elisapie Isaac et Gaston Lepage dans une histoire où se conjuguent vengeance, rage, amour et beauté.

Le 7 octobre toujours, la section Les Nouveaux Alchimistes débutera également avec la projection en première mondiale de Déserts, film énigmatique et charnel de Charles-André Coderre et Yann-Manuel Hernandez, à 19h00 au Cinéma du Parc. À la suite de la projection, la soirée se poursuivra à l’Agora Hydro-Québec du Cœur des sciences de l’UQÀM avec la performance live de Radwan Ghazi Moumneh,fondateurdu groupe Jerusalem In My Heart et compositeur de la musique originale du film. Il sera entouré pour l’occasion par les musiciens montréalais Alexei Perry Cox, qui a également participé à la musique du film, la chanteuse et musicienne Jessica Moss (Thee Silver Mount Zion) et Liam O'Neil (SUUNS).

Le lendemain, le samedi 8 octobre, la nouvelle section FNC eXPlore se dévoilera à travers le parcours thématique Grande place virtuelle, qui présentera plusieurs installations de réalité virtuelle, mises à la disposition du public gratuitement, à partir de 12h00 à la Grande-Place du Complexe Desjardins.

Cette même journée, les festivaliers pourront également profiter de la première classe de maître du Festival, qui aura lieu à 17h00 au Pavillon Judith-Jasmin (salle Jean-Claude Lauzon), avec le réalisateur israélien Nadav Lapid, reconnu sur la scène internationale pour ses longs-métrages Le Policier et L’Institutrice.

Le samedi 8 octobre toujours, le public aura ensuite l’occasion de découvrir Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, le long métrage de Mathieu Denis et Simon Lavoie, couronné du Prix du Meilleur film canadien au dernier Festival International de Film de Toronto, qui sera diffusé à 19h00 au Cinéma Impérial en présence des réalisateurs.

Le Festival remercie également ses partenaires et fournisseurs officiels ainsi que tous les distributeurs pour leur appui.