En ce moment au MNBAQ

Catégories

Image

Inde. Miniatures du sud de l'Asie du San Diego Museum of Art

Du 9 octobre 2014 au 15 janvier 2015, le MNBAQ présente une magnifique exposition sur des miniatures du sud de l'Asie. A travers une centaine d'oeuvres de la prestigieuse collection Edwin Binney 3rd du San Diego Museum of Art, les enluminures sacrées rarissimes, dont certaines viennent du Népal et qui ont été réalisées en 1138, côtoient des peintures mogholes, inspirées de la culture persane et de ses héros, et des illustrations indiennes. L'exposition s'articule autour de quatre thèmes, dont des visions lyriques qui se composent de miniatures illustrant deux livres importants de la culture persane: le Livre des Rois (Shanameh) et Les Cinq Poèmes (Khamsé); deux ouvrages qui retracent les principales épopées de l'Empire perse et issues de la littérature persane "recrée" par l'auteur et poète Nizami.

Sous le règne des principaux empereurs de la dynastie moghole, des conquérants d'Asie centrale se sont installés en Inde dès 1526. Le développement des arts et des livres a ouvert la porte à une richesse artistique qui s'est traduite par de nombreux portraits de souverains et des scènes de leur vie quotidienne. Des miniatures indiennes ont été réalisées à partir de modèles européens, comme certaines miniatures chrétiennes offertes par des Jésuites aux empereurs moghols. On y trouve aussi des gravures profanes d'origine hollandaise offertes aux princes. La narration, présente dans ces miniatures, est d'une richesse incontestable. On ne peut qu'admirer à la loupe le savoir-faire des miniaturistes. L'exposition "Inde. Miniatures du sud de l'Asie du San Diego Museum of Art" couvre 700 ans d'histoire et de création, du 12e au 19e siècle.

Du 9 octobre 2014 au 15 mars 2015, le public peut également admirer les oeuvres d'Ozias Leduc, Clarence Gagnon, John Lyman, Henri Hébert, Adrien Hébert, Charles Gill, Georges Delfosse, Charles De Belle, Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, Rita Mount, Maurice Cullen, Edmond Dyonnet, John Young Johnstone, Napoléon Bourassa et Charles Walter Simpson. Quinze artistes qui forment l'exposition Vers un renouveau artistique de la revue "Le Nigog", fondée à Montréal en 1918.

En effet, de janvier à décembre 1918, une trentaine de collaborateurs ont participé ponctuellement à cette aventure commentant, en français et en anglais, l'actualité artistique de l'époque. La littérature, la musique, l'architecture et les arts visuels ont ainsi trouvé un espace de diffusion, dédié à la promotion de l'art et aux débats que les productions artistiques imposaient. Le Nigog, revue mensuelle fondée par Fernand Préfontaine, Robert Larocque et Léo-Pol Morin, est citée comme l'une des sources prééminente de l'émergence de la modernité au Québec. Les collaborateurs de la revue sont parvenus à insuffler un esprit de renouveau dans l'art québécois, illustrant au passage leurs préférences esthétiques.

De cette exposition d'une trentaine d'oeuvres, présentée au MNBAQ, il faut découvrir les oeuvres de Charles De Belle, un Hongrois, né à Budapest en 1873 et décédé à Montréal en 1939. Son huile sur toile, Les Orphelines, réalisée vers 1922, a été retenue pour l'exposition Rétrospective de l'art au Canada français. Cette oeuvre a rarement été présentée au public. Il s'agit d'un travail remarquable qui se caractérise par la manière dont les portraits des jeunes filles se détachent d'un fond brumeux. Les oeuvres de cet artiste, reconnaissables du premier coup d'oeil, tranchent agréablement du reste des artistes présentés par la douceur qui s'en dégage. Le traitement des personnages est fin et délicat.

L'influence considérable de cette revue, en 1918, se manifeste d'ailleurs dans l'orientation des premières acquisitions du Musée de la province de Québec, aujourd'hui appelé le Musée national des beaux-arts du Québec.

L'exposition "Vers un renouveau artistique. La revue "Le Nigog", 1918" est présentée au Pavillon Gérard-Morisset tout comme l'exposition "Inde. Miniatures du sud de l'Asie du San Diego Museum of Art". D'autres expositions sont, bien sûr, présentement en cours au MNBAQ ainsi que des activités intéressantes reliées aux diverses expositions. Consultez le site pour connaître tous les détails: www.mnbaq.org