En attendant Godot de Samuel Beckett présentée du 8 au 17 juin 2007

Catégories:

La Troupe Reflet présente, du 8 au 17 juin 2007, En attendant Godot de Samuel Beckett au Studio-théâtre (A6300) Pavillon J.A DeSèves de l’Université de Montréal, 2332 Boul. Édouard Montpetit, métro «Édouard Montpetit» ou bus 51.

Deux clochards, Vladimir (Érick Plante) et Estragon (Marc Deschênes), attendent un certain... Godot, sur le haut d’une colline où n'est planté qu'un arbre chétif, représentant la fragilité de la vie et des relations humaines. Ce Godot revêt une importance cruciale pour eux. S'il se présente, les vies de Vladimir et d'Estragon pourraient changer.

Deux vies, deux quêtes dans un endroit intemporel... Deux solitudes communes liées par l’attente d’un événement qui les soulagera de leurs misérables conditions. Soudain, deux étranges personnages entrent dans leurs vies. Pozzo (Luc Vincent), homme prétentieux et monstrueux, qui se dit propriétaire de la colline et Lucky (Félix Tardif) attaché et mené comme un chien. Lucky serait l’esclave de Pozzo ou serait-ce le contraire?

Plus que jamais d’actualité, cette pièce est un merveilleux regard sur la société et ses membres. La peur du vide et les préoccupations quant à son avenir sont deux des thèmes multiples de cette oeuvre de Samuel Beckett. Mais elle va plus loin! Elle jette un regard sur les relations de dépendances des individus qui ne s’approfondissent jamais. Liés par le temps qui ne cesse de tourner en rond et par une promesse venue de nulle part, ces êtres restent soudés et n’osent se séparer car ils craignent l’inconnu.

C’est dans une ambiance intimiste que la metteure en scène, Anaïs Janin, a décidé de présenter cette grande œuvre du théâtre de l’absurde. Connue pour son caractère clownesque, elle sera présentée cette fois-ci avec une vision humaniste déjà visible dans une production précédente Personnages en quête d’auteur présentée en 2004. Cette mise en scène est axée sur l’intensité des émotions et des silences, mettant en valeur les mots forts et intenses qui habitent les personnages alliés à des ruptures de tons faits pour déstabiliser et questionner. Celle-ci ouvre donc la voie à un jeu merveilleusement nuancé des comédiens.

Pour infos ou réservations: (514) 736-0318

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon