Eclipse sauve l'honneur de New Moon

Catégories:

Quoi de mieux, monétairement parlant, que le plein cœur de la saison estivale pour sortir une gigantesque production sur nos grands écrans? En effet, des millions fans, ou accompagnateurs de fans, s’installeront dès maintenant dans leur siège de cinéma pour goûter au très attendu Eclipse. Ce troisième volet, basé sur les populaires livres de Stephenie Meyer, succède Twilight (réalisé par Catherine Hardwicke en 2008) et New Moon (réalisé par Chris Weitz en 2009).

En raison du mince budget dont il disposait, les nombreuses failles de Twilight, particulièrement du côté des effets spéciaux, ont vite été oubliées pour laisser place à une euphorie générale autour du film. Bien reçu par les critiques, Twilight plaçait alors la barre relativement haute pour New Moon, le deuxième opus. Malheureusement, la réalisation de Chris Weitz s’est manifestée de manière maladroite avec un scénario frôlant trop souvent le ridicule. Ainsi, les attentes envers Eclipse étaient mitigées. Le film allait-il progresser dans la mauvaise direction qu’avait pris New Moon ou allait-il se refaire ami des critiques? David Slade, réalisateur désigné pour Eclipse, a réussi son pari en offrant un film plus souvent qu’autrement acceptable.

Edward Cullen, le beau vampire, est de retour à Forks après une absence péniblement vécue par Bella. Malgré le fait qu’elle puisse de nouveau vivre de bonheur, Bella (une des seules humaines en fin de compte!) s’inquiète pour son meilleur ami Jacob, qui lui, n’est pas du tout heureux de revoir Edward. Jacob, le loup-garou, avoue son amour à Bella même s’il sait qu’elle aime par-dessus tout et inconditionnellement Edward. Pendant ce temps, l’ennemie jurée de ce triangle amoureux, la dangereuse Victoria (elle aussi vampire), se forme une armée de vampires « nouveaux-nés » pour tuer Bella.

Le troisième tome de la saga Twilight est bien plus mouvementé que les deux premiers. Dommage que David Slade n’ait su profiter de cet aspect pour offrir du bon cinéma d’action, élément qui aurait pu attirer un public davantage masculin. Seulement une quinzaine de minutes sont consacrées aux scènes de combat dans ce long-métrage d’une durée de plus de deux heures. Même Victoria (nouvellement interprétée par une Bryce Dallas Howard trop angélique pour ce rôle) ne réussit pas à effrayer la galerie. Sinon, le film montre de la romance, encore de la romance et encore plus de romance! Robert Pattinson, en Edward Cullen, demeure fidèle à son personnage. La chimie qu’il partage avec Kristen Stewart, en Bella Swan, perce bien l’écran. On se demande par contre si Kristen Stewart pourra un jour agrandir son éventail d’expressions faciales. De son côté, Taylor Lautner, en Jacob Black, semble avoir passé plus de temps à s’entraîner physiquement qu’à pratiquer son rôle. Il est incroyablement musclé et il cite ses répliques, sans plus. Du côté de la famille des Cullen, on ne comprend toujours pas pourquoi ils sont si mal maquillés. Pas besoin de voir les traces de fond de teint pour comprendre que oui, ce sont bel et bien des vampires!

Somme toute, Eclipse demeure moins pénible que New Moon, et de loin. David Slade s’en sort correctement avec un film divertissant qui plaira sans aucun doute à son public destiné, mais peut-être pas aux accompagnateurs.

À tous, bon divertissement!

***

Maude McConnell-Legault

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon