Des sculptures « À l’infini » au Domaine des Côtes d’Ardoises à Dunham

Catégories

Image

De juillet à octobre, se déroule jusqu’au 14 octobre prochain la huitième exposition annuelle de sculptures NATURE ET CRÉATION au vignoble Domaine des Côtes d’Ardoise à Dunham. Ici, c'est avec un verre de rosé à la main qu’il nous est donné de contempler des oeuvres d'une grande beauté. Dans ce vignoble, l’art sculptural et l’art vinicole se marient naturellement pour vous. Au passage des sentiers, ce sont les oeuvres de plus d'une quarantaine d'artistes qui se dévoilent, dont ceux de Claude David. Il faut voir sa toute dernière sculpture intitulée « À L’INFINI»

Son histoire…
Peintre et sculpteur dans l'âme dès l'âge de quinze ans, Claude David s'inscrit à l'école des beaux-arts, et, de fil en aguille, il poursuit ses études en ébénisterie. Son travail l'amène à faire un baccalauréat en enseignement professionnel et en arts plastiques. Puis, après trente ans de partage du savoir et de la connaissance de l'art, il se consacre entièrement à son œuvre. Sa démarche est spontanée, libre de mouvements et expressive. Elle oscille entre le figuratif et le concret. Le processus de création de Claude David s'inscrit dans une quête de bien-être. Les thèmes qu'il exploite le plus souvent sont la légèreté, l'équilibre, la solidarité, la fraternité, la complicité, l'amour et le mouvement de l'être. Pour lui : « Chaque création est une aventure en soi, une recherche perpétuelle visant à faire surgir une forme : dessin de taches, effacement, construction, déconstruction, je laisse évoluer les courbes et les lignes... pour donner naissance à une forme avec des dimensions imprévisibles qui s'inscriront comme base de ma sculpture. » Peu à peu, il façonne l'argile et commence les étapes du moulage. Au fur et à mesure que se forme la vie de l'œuvre, la finition s'impose : plâtre, ciment ou bronze.

Il faut voir sa toute dernière sculpture intitulée « À L’INFINI »

Sa toute dernière création intitulée « À l’infini » s’inscrit dans cette même perspective. Enracinée au cœur du vignoble la sculpture de l’artiste présente deux corps enlacés. Les bras de ces derniers forme le symbole à l’infini… et semble se chuchoter à l’oreille « Viens ici, je vais te faire une place dans ma vie, essayons de s'apprivoiser » L’invitation aux visiteurs est lancée, la réflexion aussi! Comme le dit si bien l’artiste « Il est primordial pour moi de m’enraciner et de rester brancher sur l’essentiel. Sans amour, sans tendresse, l’humain n’est rien. Il y a tant d’hommes et de femmes qui passent à coté de simples gestes de tendresse et d’amitié. Si nous nous offrions des petites attentions à l’infinis, si nous nous écoutions tous un peu plus, le monde tournerais certainement plus rond! À l’ère de la technologie l’humain n’a jamais été aussi si seul et sourd !»

Un espace qui prête à la détente
Il sont plus de 40 sculpteurs à exposer leurs œuvres monumentales et de petites dimensions au vignoble Le Domaine des Côtes d'Ardoise. « Exposer dans un pareil cadre, dans un espace qui prête à la détente, où le public peut se sentir très à l'aise pour regarder, apprécier, admirer et même critiquer les œuvres, sans ressentir la petite pression commerciale est pour moi, somme toute, assez exceptionnel! Une belle manière de se rapprocher de l’essentiel ! » souligne l'artiste.

À L’INFINI- CLAUDE DAVID 2008 Matériau: Plâtre, polyester, finition résine blanche

L'exposition Nature et Création est devenue depuis quelques années une activité artistique très importante. L'expo visant essentiellement à faire connaître au public les œuvres de sculpteurs québécois de talent qui sont trop souvent ignorés, faute de lieux d'exposition trop peu nombreux et aussi, malheureusement, faute d'argent.Pour découvrir l'artiste qui se cache derrière chacune de ces sculptures et comprendre ce qui habite chacune d'elles, découvrez l'œuvre d'un artiste chaleureux et sensible. D'un homme qui depuis toujours s'attarde à la fragilité de l'être humain. Un homme qui façonne avec tendresse la matière, qu'elle soit bois, marbre ou ciment.

Il vous sera donc possible, tout au long de l'été, de la mi-juillet à la mi-octobre 2009 dans le cadre de l'exposition Nature et Création, d'admirer quelques-unes de ses œuvres.

Dans ce paysage idyllique, plus d’une cinquantaine de sculptures de techniques et de styles différents sont à voir. Diverses matières comme la pierre, le bois, le marbre, le cuivre, le ciment et le bronze reprennent vie.

Cette exposition unique s’adresse à toute la famille. Pique-niquer en cet endroit s’avère un pur délice.

Côtes d’Ardoise est situé au 879, route 202, Dunham.