Des nouvelles de Petite Vallée

Catégories:

Le 26e Festival en chanson de Petite-Vallée a pris fin hier avec le Bal des chansonneurs. Un édition placée sous le signe de l'audace, et qui a su embarquer à raison le public dans sa nouvelle formule "sans élimination".

Vous trouverez ci-joint le communiqué final du Festival, la liste des prix et bourses remis et leurs récipiendaires, ainsi que l'annonce de la programmation du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée pour la semaine du 6 au 13 juillet... car l'été ne fait que commencer!

http://www.festivalenchanson.com

Le Festival en chanson de Petite-Vallée s’est conclu en beauté hier soir avec le Bal des enchanteurs Hydro-Québec, au Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée.

Un bouquet final réussi
Lors de cette ultime soirée dont l’animateur n’était autre que le Passeur du Festival, Michel Rivard, l’ensemble des chansonneurs, paroliers et compositeurs ainsi que les artistes du cercle d’auteur Les Rencontres qui chantent ont offert pour une dernière fois leurs créations au public. Étaient également présents ce soir les arrimeurs du Festival (Daniel Lavoie, Marie-Claire Séguin, Edgar Bori et Martin Léon), les formatrices du Camp chanson de Petite-Vallée, Andréanne Alain et Sylvie Paquette, les lauréats 2007, Félix Soude, Alecka et Céline Boissonneault, ainsi que Daniel Boucher, parrain de l’édition du 25e anniversaire, Fanny LeBreux, Dan Gaudreau et le Passeur, Michel Rivard, comblé par une semaine aussi riche en découvertes qu’en retrouvailles.

Pari tenu pour le Festival
Cette 26e édition était placée sous le signe de l’audace, le Festival ayant choisi de suivre une nouvelle vague cette année en abandonnant le système d’éliminations qui rythmait jusqu’alors le concours. Le 1er Festival en chanson sans élimination a porté les fruits que l’on espérait: un recentrement sur la création et la formation, la possibilité de vivre la scène sous ses différents aspects et une complicité accrue entre participants, véritable force de créativité. Les formateurs-arrimeurs sont unanimes : il y a bien longtemps que l’on n’ avait pas vu planer sur le Festival un si bel esprit de camaraderie. Comme symbole de cette mentalité d’entraide et de partage, les participants de la catégorie chansonneur qui devaient nommer eux-même l’un des leurs pour le Prix de la générosité ont décidé à l’unanimité de partager entre eux les 1000$ qui devaient être remis à un seul participant par l’ATR-Gaspésie. Une belle mentalité, mais aussi un talent incroyable pour cette cuvée 2008 du Festival en chanson. « Que de talent cette année! » s’exclamait ce soir Michel Rivard. La sélection officielle 2008 du Festival a littéralement épaté le public comme les professionnels de l’industrie musicale présents sur les lieux, et ce, lors des différentes soirées qui les mettaient à l’honneur : Le Bal des chansonneurs, les Rendez-vous des chansonneurs et le Bal des enchanteurs.

Des retombées économiques significatives pour la région
Le Festival en chanson de Petite-Vallée a su conquérir le public puisque l’on note un très bon achalandage général. Cette année encore, on estime les retombées économiques des festivités à près 1 200 000 $ pour la région. De plus, le Festival a généré une zone d’affluence touristique là où il n’y en aurait pas eu, en attirant le public à une période de l’année où la saison estivale est seulement à ses débuts. Ces bons résultats confirment le rôle prépondérant du Festival en chanson de Petite-Vallée dans le rayonnement de la Gaspésie et du secteur de l’Estran.

La dernière des pêches
La bouteille lancée à la mer par Michel Rivard lors de l’ouverture du Festival a été retrouvée au large de Pointe-à-la-Renommée par un pêcheur de homard. Celui-ci a contacté par courriel les bureaux du Festival pour faire part de sa découverte. Dans son message on pouvait lire « Je suis fier de vous faire savoir que j'ai retrouvé un rêve dans une bouteille. Alors comme vous le demandiez, je vous écris pour vous informer que votre «rêve» est maintenant en ma possession à Carleton-sur-mer. Merci »

Pour avoir repêché la bouteille, ce monsieur se mérite comme promis une invitation pour deux personnes à assister à tous les spectacles de la 27e édition du Festival en chanson, incluant tous les repas.

Une belle conclusion pour cette palpitante édition du nouveau Festival en chanson de Petite-Vallée! Bravo aux artisans du Festival, à l’équipage du Village en chanson, aux bénévoles et aux compagnons de route qui ont contribué à la réussite de l’évènement. Rendez-vous l’année prochaine pour le 27e anniversaire!

Retrouvez des extraits vidéo des spectacles du Festival sur notre site Myspace : www.myspace.com/festivalenchansondepetitevalle

***

Le Village en chanson de Petite-Vallée vous invite à assister aux spectacles de sa première semaine de programmation estivale.

Suroît
Dimanche 6 juillet Adm. :10$ / 25$
Le mariage réussi du style épuré des musiques traditionnelles et des modernes sonorités d'aujourd'hui. Originaires des îles de la Madeleine, ils parcourent le monde pour raconter leur histoire. Un gros party en perspective!

Cantabile
Mardi 8 juillet Adm. : 10$ / 25$
Ce fabuleux ensemble vocal britannique nous fait l’honneur de passer chez nous. Ils proposent un voyage musical éclectique allant du jazz aux madrigaux et de Bach aux Beatles. Spectacle 100% garanti.

Au tour des filles en D
Mercredi 9 juillet Adm. : 6 $
Avec à la barre Dan Gaudreau et Joël LeBreux, les légendaires soirées Au tour de… invitent musiciens, villageois et visiteurs à mettre en chanson les prénoms de chacun et chacune sous forme de scènes libres et karaokés gaspésiens. Ne manquez pas votre tour !

Des airs de famille
Jeudi 10 juillet Adm. : 8 $ / 16 $
Alan Côté, Danielle Vaillancourt et leurs deux filles Jeanne et Mathilde réunis sur une même scène pour célébrer l’héritage chansonnier de leur famille et de tout un village.

Mal de bloc
Vendredi 11 et samedi 12 juillet Adm. : 8 $ / 16 $
Ne manquez pas le grand retour de cette comédie « socio-banlieusarde » où les rapports humains sont toujours dépeints avec humour. D’après un texte de Simon Côté.

Charles Dubé
Dimanche 13 juillet Adm. : 22 $
Charles Dubé fabrique des chansons comme des morceaux d’humanité. Il possède une rare qualité d’écoute qui transforme ses spectateurs en acteurs ; sa générosité est contagieuse et ses chansons transportent, quelque part pas très loin du bonheur.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon