Des nouvelles de l'École nationale de théâtre

Catégories:

En ce moment, c’est le branle-bas de combat dans le cœur et l’esprit de près de 1 000 jeunes qui ont envoyé leur demande d’inscription pour l’un ou l’autre des programmes de l’École.

Certains aspirants acteurs viennent tout juste de passer leur première audition, alors que les jeunes de la région de Québec s’apprêtent à recevoir les jurys dans la capitale québécoise pour leur montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Après, ce sera l’attente, inévitablement. « Serai-je invité à passer une deuxième audition? », « Serai-je ensuite invité au stage? », se demandent les candidats au programme d’Interprétation. Quant à ceux qui reluquent le programme de Scénographie, ils ont jusqu’au 15 mars pour envoyer leurs maquettes de décor et de costumes. C’est seulement après l’analyse de ces projets créatifs que certains d’entre eux seront invités à une entrevue avec le comité de sélection réuni par la directrice du programme.

Du côté du programme de Production, les choses se passent un peu autrement puisque les candidats ont déjà tous été convoqués à une entrevue et c’est suite à celle-ci qu’on invite certains d’entre eux à présenter un projet écrit de mise en scène d’une pièce choisie par l’École. Finalement, la prochaine génération d’auteurs dramatiques est derrière ses claviers, peaufinant chaque réplique d’une pièce de 45 minutes qu’ils doivent soumettre d’ici le 1er avril. Suivront le stage intensif d’écriture, les entrevues, la sélection. Bref, chaque candidat vit présentement de grandes émotions, à l’image de ce qu’une carrière dans le domaine des arts de la scène lui réserve.

Souhaitons que chacun en sorte encore plus inspiré et motivé à poursuivre sa voie!

Histoires de banlieue

Du 11 au 15 mars 2008, les finissants de l’École présentent le troisième exercice public de leur dernière année de formation au Studio Hydro-Québec du Monument-National, en créant Histoires de banlieue d’Étienne Lepage, diplômé du programme d’Écriture dramatique l’an passé. Theodor Cristian Popescu dirige cette production.

Un énorme raz-de-marée s’est abattu sur la banlieue, allant jusqu’à ensevelir les maisons. Les survivants se réfugient sur les toits, attendent les secouristes, qui, eux, cherchent justement ceux qui ont échappé à la tempête. Mais ce n’est pas la fin du monde: le centre d’achat sera bientôt reconstruit…

L’École et l’Atelier lyrique
poursuivent leur collaboration

Pour la quatrième année consécutive, des diplômés et finissants de l’ÉNT participeront au spectacle de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal présenté au Monument-National. Du 26 au 30 mars, vous pourrez découvrir le travail de Moïka Sabourin (Scénographie, 2007) à la conception des décors, de Cynthia St-Gelais (Scénographie, 2007) à la conception des costumes et d’Alexis Ouellette-Rivest (3e année, Production) à la conception des éclairages. Judith Allen (3e année, Production), quant à elle, assure l’assistance à la mise en scène et la régie, tandis que Renaud Pettigrew (3e année, Production) veille à la direction technique. Les deux comédies lyriques présentées, mises en scène par Gilbert Turp (Interprétation, 1978), soit L’Heure espagnole de Maurice Ravel et Le Secret de Suzanne d’Ermanno Wolf-Ferrari, racontent respectivement l’histoire de Concepcion qui, profitant du départ de son mari, l’horloger Torquemada, tente de rejoindre son amant ainsi que celle de Suzanne, qui cause bien des quiproquos lorsqu’elle défie l’interdiction de fumer faite aux femmes.

Le cœur à la fête

Le 14 février dernier, à l’occasion de la Saint-Valentin, l’École nationale s’est embrasée pour accueillir près d’une centaine d’invités spéciaux. Les étudiants (évidemment vêtus de rouge !) étaient fin prêts pour recevoir et remercier les mécènes qui illuminent leur trajectoire en nos murs. Au cours d’une célébration enflammée mettant à l’honneur les liens de générosité et de gratitude qui rassemblent les donateurs et leurs protégés, le directeur général de l’École, Simon Brault, a annoncé que plus de 230 000 $ de bourses allaient être remis aux étudiants au cours des prochaines semaines. Ces centaines de milliers de dollars proviennent entièrement de dons privés, et contribuent à rendre possible le séjour de nombreux étudiants au sein d’une institution comme la nôtre. Il s’agissait d’une première pour un tel événement, mais devant toute la ferveur démontrée et le plaisir partagé, l’École s’engage déjà à récidiver l’an prochain. Serez-vous des nôtres ? Pour faire un don, contactez la directrice du développement, Dorothy Massimo, en cliquant ici.

Bibliothèque Famille Bleviss

C’est au cours d’une cérémonie intime rassemblant les membres et les proches de la famille d’Alan Bleviss, diplômé du programme Acting en 1966, que l’École a officiellement renommé son centre de documentation Bibliothèque Famille Bleviss le 14 février dernier. Toujours fidèle à son alma mater, Alan Bleviss ne cesse de soutenir la mission de l’École depuis plus de 40 ans. Gouverneur depuis 1990, président de l’Alumni Association depuis sa fondation en 2003, créateur d’un fonds de bourses en l’honneur de son père (qui ne voulait pourtant pas qu’il étudie à l’ÉNT!), il demeure l’un des plus fidèles bienfaiteurs de l’École.

Nous lui exprimons ici toute notre reconnaissance et espérons que la nouvelle appellation de la bibliothèque rendra hommage à son engagement d’une rare qualité.

Un site consacré à
Michel Saint-Denis

Celui auquel est revenu l’honneur d’inaugurer l’ÉNT avec la célèbre phrase « I declare the National Theatre School of Canada ouverte » le 2 novembre 1960, Michel Saint-Denis (1897 – 1971), a maintenant un site Internet fort bien documenté qui lui est consacré. Réalisé notamment par ses descendants, ce site a pour but de présenter l'ensemble de sa vie et de son œuvre.

Neveu et élève de Jacques Copeau, il fut directeur de compagnies, metteur en scène et surtout un grand pédagogue d'art dramatique : il fonda et dirigea plusieurs écoles de théâtre, aussi bien en France, avec le Centre Dramatique de l'Est de Strasbourg, que dans plusieurs pays anglo-saxons, en particulier en Grande-Bretagne, où il est considéré aujourd'hui comme l'un des refondateurs du théâtre britannique. Près de nous, il est le principal conseiller artistique du projet de fondation de l’École nationale de théâtre et ce n’est pas sans raison que le campus principal de la rue Saint-Denis porte son nom.

PLAC – Nouveaux projets soutenus

Le 15 janvier dernier, sept projets étaient soumis au Programme de leadership artistique et culturel (PLAC). Parmi ceux-ci, cinq ont été retenus, soit :

Assisting the Assistant, Jonathan Seinen (Acting, 2007) – Agir en tant qu’assistant à la mise en scène auprès de Sarah Stanley lors de la présentation de la version anglaise de la pièce À toi, pour toujours, ta Marie-Lou au Centaur.
Awaiting, Timothy Rodrigues (Lighting Specialization, 2006) – Diriger la production d’un spectacle de danse explorant les thèmes du pouvoir, de la vulnérabilité et de la sexualité.
Bill & Buddy & Bill’s Dead Wife, Sarah Yaffe (Eng. Production, 2006) – Présenter deux spectacles, The Sad Lament of Bill Pecos et Buddy, consécutivement dans deux salles du Théâtre Ste-Catherine.
The Battle of Alberta, Patrick Lundeen (2e année, Acting) – Créer un spectacle sur les côtés négatifs de la croissance économique en Alberta qui sera joué au Fringe Festival d’Edmonton.
A Bad Year for Journalism, Sarena Parmar (Acting, 2007) – Présenter, au SummerWorks Festival de Toronto, une pièce traitant de la difficulté d’être un correspondant de guerre.

PLAC - Rappel
La prochaine date limite pour présenter une demande dans le cadre du Programme de leadership artistique et culturel (PLAC) est le 15 avril. Pour qu’un projet soit retenu, il faut qu’il fasse preuve d’originalité et d’une volonté réelle de créer des liens avec une communauté donnée. Sont admissibles au programme les étudiants de l’ÉNT ainsi que les diplômés des promotions 2005, 2006 et 2007.

École nationale de théâtre du Canada
5030, rue Saint-Denis
Montréal, (Québec) H2J 2L8
Tel.: 514 842-7954
Fax.: 514 842-5661
info@ent-nts.qc.ca

www.ent-nts.qc.ca

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon