Des millions de Canadiens parient à Las Vegas: bientôt une nouvelle législation des jeux d’argent en ligne au Canada?

Catégories

Image

Bientôt une nouvelle législation des jeux d’argent en ligne au Canada?

Alors qu’en 2018, plus d’un million de Canadiens se sont envolés pour jouer à Las Vegas, le gouvernement canadien se penche sérieusement sur la question des jeux de hasard et des paris en ligne. Après des années de discussions et de blocage, une nouvelle législation des jeux d’argent dans le pays pourrait bien voir le jour prochainement…

Les joueurs canadiens vont massivement à Las Vegas

Black Jack, machines à sous, poker… à Las Vegas, vous pouvez jouer à tous les jeux de casinos imaginables. C’est pourquoi tant de personnes s’y rendent à tout moment du jour et de la nuit. Et les Canadiens n’échappent pas à la règle. En effet, les chiffres montrent qu’en 2018, 1,6 million de joueurs canadiens se sont rendus à Las Vegas pour s’adonner à des jeux d’argent et des paris sportifs. Pour la majorité, ces joueurs venaient des villes de Toronto et de Vancouver. Face à ce phénomène grandissant, les autorités canadiennes reconsidèrent sérieusement leur position sur la légalisation des paris sportifs et des jeux d’argent en ligne.

Les avantages d’une législation canadienne sur les jeux d’argent et paris sportifs

Une légalisation adéquate des paris sportifs et des jeux de hasard en ligne apportera de nombreux avantages au Canada. Elle permettrait notamment d’inciter les joueurs à dépenser dans leur pays, plutôt qu’aux États-Unis. En autorisant les Canadiens à jouer dans un casino en ligne, le gouvernement parviendrait à contenir une grande partie des dépenses de jeu, qui sont actuellement faites l’étranger. Or conserver les dépenses domestiques et soutenir les entreprises locales sont des éléments essentiels pour assurer la pérennité de l’économie canadienne. Si le Canada adopte une nouvelle législation pour remplacer les anciennes lois qui interdisent actuellement les paris sportifs, une grande partie des dépenses extérieures se feront dans le pays. C’est ce qu’ont fait les États-Unis avec succès, en 2018. La légalisation des paris sportifs et des jeux d’argent en ligne à l’intérieur des frontières permettra de supprimer la nécessité de se rendre à l’extérieur pour s’adonner à ces activités. De plus, le développement de cette industrie quasi inexistante au Canada créera des emplois locaux et des opportunités d’investissement.

Un travail de longue haleine

Par ailleurs, de nombreux législateurs ont déjà exposé à plusieurs reprises les raisons pour lesquelles le Canada devrait adopter une approche plus libérale en matière de paris et de jeux en ligne. En 2015, Brian Masse (candidat du NPD à Windsor-Ouest) a tenté de légaliser les paris sportifs sur des événements uniques. Mais ses efforts sont restés vains et le projet de loi a finalement été abandonné. Et en 2019, la candidate libérale de Windsor-Ouest, Sandra Pupatello, a fait pression pour un réexamen de la loi Bradley. Ce nouvel intérêt pour la légalisation des paris sportifs réglementés a sans doute été alimenté par le succès retentissant des paris locaux aux États-Unis. 2020 sera peut-être l’année où l’on assistera à de réels changements concernant les paris en ligne !

Photo : Lee Davy sous licence CC BY 2.0