Dès février, Le Monastère présentera des cabarets de cirque toute l'année

Catégories

Image

Dès février, Le Monastère présentera des cabarets de cirque toute l'année

Le moment est enfin venu d’annoncer l’emménagement du cabaret de cirque Le Monastère à l'église St. Jax Montréal, située au 1439 rue Sainte-Catherine Ouest. L’installation dans cette somptueuse église du XIXe siècle située en plein cœur du centre-ville est symbolique tant pour l’organisme que pour la métropole qui enrichira son offre culturelle et artistique à longueur d’année.

«À St. Jax Montréal, nous bénéficions finalement d’un lieu de diffusion à couper le souffle et complètement différent pour offrir du cirque de façon plus conviviale au public québécois et aux touristes afin qu’ils rencontrent la crème du cirque contemporain dans la capitale mondiale de cet art» soulignent Guillaume Blais et Rosalie Beauchamp, cofondateurs du Monastère.

Montréal abrite l’élite du cirque contemporain; pensons à la multitude d'artistes qui ont participé à la reconnaissance du cirque québécois à travers les grands spectacles du Cirque du Soleil, du Cirque Éloize, des 7 doigts de la main ou du Cirque Alfonse grâce à des numéros iconiques qui ont transformé la discipline. Le Monastère s’évertue donc à présenter les joyaux de cet art vivant – les lauréats de concours internationaux tels que ceux de Monte-Carlo et du Cirque de demain ou encore les finissants des écoles québécoises, reconnues parmi les meilleures au monde – dans une esthétique épurée dépourvue des distractions des mises en scène grandioses. En à peine deux ans d’existence, Le Monastère a déjà conquis un large public avec cette offre inusitée en art du cirque : chacune de leur production – une dizaine à venir cette année – est unique, ce qui permet au public de découvrir continuellement de nouvelles œuvres. La formule cabaret privilégiée par Le Monastère fut d’abord connue en 1881 à Montmartre sous la bannière du Chat Noir et ensuite popularisée à Berlin en 1901 avec Überbretti, ce style de spectacle divertissait la population en temps de guerre tout en tenant lieu de forum de propagande politique.

Un contexte intime et immersif

À présent bien loin de ces aspirations, Le Monastère favorise la diversité dans un emballage minimaliste. L’organisme offre aux artistes une plateforme de diffusion de leurs créations dans un contexte extrêmement intime, voire immersif pour le public. On y trouve une scène centrale, un bar, des tables tout près des artistes et un service de consommation avec des produits locaux. Tout cela à des prix d’entrée abordables (à partir de 30 $) et dans une ambiance festive qui se poursuit avec les artistes après le spectacle contribuant ainsi à la convivialité et à la singularité de la soirée. Le concept du cabaret porté par Le Monastère est un projet pilote qui sera, on l’espère, un modèle exportable dans les autres provinces canadiennes, en commençant par l’Ontario en 2020.

Pour la grande première «St-Valentin» du 14 février, avec une reprise le 15, Le Monastère prépare un cabaret où, tout comme dans l’amour, la diversité règne. Le public sera ravi d’y voir le duo de trapèze féminin Evelyne et Shannon, reconnues comme étant parmi les meilleures au monde. Lauréates de plusieurs compétitions, elles font maintenant partie du spectacle «Bazaar» du Cirque du Soleil. Matthew Richardson, connu dans le monde du cirque, mais également très impliqué dans la communauté LGBTQ sera aussi de la partie. Entre autres talents, la première sera marquée par le duo de sangles aériennes Guillaume Paquin et Nicole Faubert. Étoiles montantes dans l’univers du cirque, ils participent fin janvier à l‘une des compétitions les plus prestigieuses de la planète, le Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris. Pour nous mettre dans l’ambiance, le groupe Montréalais Give offrira des chansons teintées de musique soul le temps de s’installer et de prendre un verre. La soirée se clôturera par une fête animée par le DJ Guillaume Biron.

Calendrier des évènements 2019

Des spectacles sont prévus pour les mois de février, avril, mai, juillet, août, octobre, novembre et décembre.

Pour connaître les dates exactes et en savoir plus sur les cabarets présentés, merci de bien vouloir consulter le site web : http://le-monastere.ca

À propos du cabaret de cirque Le Monastère

Fondé en 2016 par Rosalie Beauchamp et Guillaume Blais, Le Monastère est un organisme à but non lucratif qui contribue activement à la popularisation du cirque ainsi qu’au rayonnement de Montréal comme capitale mondiale de cet art. Pour les fondateurs, tous deux artistes ayant parcouru le monde au sein des plus grandes compagnies telles que le Cirque du Soleil et les grands cabarets allemands, il est essentiel d’offrir de nouvelles manières d’apprécier cet art à un public avide de nouveautés culturelles. En privilégiant la forme du cabaret, Le Monastère permet aux spectateurs de découvrir, ou de redécouvrir, les artistes les plus talentueux dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Inspirée des cabarets européens, la vision artistique du Monastère met de l’avant les talents québécois. Créant toujours des soirées conviviales, celles-ci seront maintenant sublimées par l’exceptionnel espace de leur nouveau quartier général à St Jax Montréal. Cette formule unique au monde facilitera l’accès à des spectacles de haut calibre.

Photo : Caroline Thibault