Défilé de la collection de la designer Nadya Toto à la Semaine de mode de Montréal

Catégories:

C’est hier soir le 1er mars, que la designer Nadya Toto présentait sa collection automne/hiver 2010-2011 à la Semaine de mode de Montréal, sous le signe de la féminité.

Celle qui a vu le film Blade Runner plus d’une dizaine de fois nous présentait une femme à la fois forte, urbaine et ultra féminine. La gamme couleur se simplifiait sur trois tons : le noir, le gris charcoal et le fuschia. Le fuschia est une première pour Nadya Toto.

Nadya nous explique que c’est souvent quand elle est seule et tranquille en voiture qu’elle prend le temps de réfléchir et prend une distance d’analyse sur son quotidien. C’est dans ces moments qu’elle fait des liens qui lui semblent par la suite d’une évidence soudaine.

C’est ainsi que la semaine dernière, elle roulait quand elle a compris son choix de gamme couleur qui au départ n’était qu’instinctif, mais qui finalement représentait le quotidien de la vie, le quotidien de sa vie.

« Le gris, c’est la grisaille, pour les jours un peu plus moches. Le rose, c’est l’énergie et nos jours ensoleillés et pleins de vie! Et le noir, c’est pour nos nuits mystérieuses. » Je lui réponds que le fuschia, je sais pourquoi c’est nouveau dans ses collections : c’est probablement Elisa, sa petite fille qui ensoleille ses jours plein de vie! Nadya Toto me répond avec un grand sourire de jeune mère que là, je la prends en émotion!

Les silhouettes de robes ou corsages asymétriques sont flatteuses et elles proposent souvent un jeu d’une épaule surdimensionnée. Les seuls volumes se voient aux épaules sur des robes ajustées ou sur des jupes arrondies portées sur des corsages ajustés.
La surface des étoffes joue un rôle dominant cette saison. Nadya Toto collabore également au design des tissus français et italien qu’elle utilise. Ses choix pour la collection automne/hiver se sont arrêtés sur le jersey, la laine, la soie, les dentelles, les tulles et les taffetas.

Les coups de cœur :
- Le jersey gris charcoal chiné sur lequel un imprimé à effet de petits « splish-splash » de peinture en noir/blanc/fuschia, qui est utilisé en version de corsage asymétrique et en version robe ajustée;
- Toutes les versions des manches surdimensionnées sur silhouettes ajustées, dont celle aux doubles manches en dentelle noire;
- Les robes de soirée, en fin de défilé, qui brillait de milles feux!

Les délicieux détails (nœuds de soie plissée faits main, volants posés de façon étudiée, pierreries, …) contribuent au caractère à la fois raffiné et distinctif de la collection.

Pour en connaître davantage sur la designer Nadya Toto, la collection et ses points de vente, visitez le site www.nadyatoto.com.

Photo fournie par Nadya Toto

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon