Décès de l’écrivain Jacques Lanzmann, compositeur de Dutronc

L’écrivain et journaliste Jacques Lanzmann, auteur d’une centaine de chansons de Jacques Dutronc dont «Les Play Boys», "J’aime les filles» et «Il est cinq heures Paris s’éveille» est mort à l’âge de 79 ans, a-t-on appris mercredi auprès de son attaché de presse, Gilles Paris.
L’écrivain était gravement malade. Né le 4 mai 1927 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), il a exercé divers métiers -ouvrier agricole, artiste peintre, mineur au Chili, débardeur aux Halles- avant de se lancer en 1954 dans l’écriture et le journalisme.
Il est l’auteur d’une centaine de chansons pour Jacques Dutronc, dont «Et moi, et moi et moi», «Crac boum hue», «Les Play Boy». Journaliste, il a notamment collaboré à L’Express, à VSD et fut le rédacteur en chef du magazine de charme «Lui». Il est l’auteur de nombreux romans dont «Le Rat d’Amérique» (1955), «Cuir de Russie» (1957), «Le Tétard» (1976), «Hôtel Sahara» (1990), «Rue des Rosiers» (2002), «L’Empire du silence» (2005).
Il fut également directeur de collection chez Denoël (1972-74), producteurs de films et scénaristes, notamment pour l’écrivain et journaliste Philippe Labro.
«C’est un des mes meilleurs amis qui disparaît, je suis le parrain d’un des ses enfants», a-t-il déclaré mercredi sur RTL. «Je l’ai vu se déployer dans tous les domaines, quand il a dirigé le magazine «Lui», quand il écrivait tous les tubes extraordinairement talentueux pour Jacques Dutronc».
«C’est un homme très très éclectique, très brillant, qui a écrit une quarantaine de bouquins, il a failli avoir deux fois le Goncourt». «Bouleversé», Philippe Labro salue l"humour» et le "talent inouï» de Jacques Lanzmann. Ce n’était pas «n’importe qui».
Source:AP

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire