Décembre au Cinéma Moderne: «Roma» de Alfonso Cuarón et autres découvertes

Catégories:
Décembre au Cinéma Moderne: «Roma» de Alfonso Cuarón et autres découvertes

Le Cinéma Moderne, la salle de cinéma indépendante située sur le boulevard Saint-Laurent, est heureux d’annoncer plusieurs films au programme en décembre, dont le très attendu Roma (Alfonso Cuarón), Lion d’or de la récente Mostra de Venise. 365 jours par année, le Cinéma Moderne propose au public une expérience de cinéma où des films soigneusement choisis sont présentés. En plein cœur du Mile-End, cet endroit vivant, intime et chaleureux propose également aux cinéphiles un café-bar où il est possible de casser la croûte.

La programmation du mois de décembre sera l’occasion de faire le plein de découvertes, notamment avec la sortie du film Roma, d’Alfonso Cuarón, à l’affiche dès le 7 décembre, qui fait le portrait émouvant d’un conflit familial et social dans la tourmente politique des années 1970. Le film pourra être apprécié à son plein potentiel grâce au son immersif Dolby Atmos dont la salle du Cinéma Moderne est pourvue, tout comme pour Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve), suite du classique de science-fiction de Ridley Scott.

Documentaires

Doublement primé lors des récentes Rencontres internationales du documentaire de Montréal, Symphonie en Aquamarine de Dan Popa sera projeté avec certaines séances en présence du cinéaste.

Le Cinéma Moderne sera aussi l’hôte du film de clôture des récentes RIDM, John McEnroe : L’empire de la perfection (Julien Faraut), documentaire sur l’athlète de tennis de renom.

Deux documentaires musicaux sont encore à l’affiche : Shut up and play the piano, sur le compositeur Chilly Gonzales, réalisé par Philipp Jedicke, ainsi que Ryuichi Sakamoto: Coda de Stephen Nomura Schible, portrait d’un artiste techno-pop japonais oscarisé, dont la carrière s’étend sur plus de 40 ans, également icône de la lutte populaire contre l’énergie atomique au Japon.

Courts métrages

De Vancouver à la Nouvelle-Écosse, en passant par Toronto et le Québec, la séance Les courtes pointes met de l’avant 6 voix féminines du cinéma canadien primées à l’international. Ce programme est présenté en collaboration avec La Distributrice de films.

Sera également projeté le dernier film du réalisateur iranien Abbas Kiarostami, décédé en 2016. Intitulé 24 frames, celui-ci est un projet expérimental composé de 24 courts métrages de quatre minutes inspiré par les propres photographies du cinéaste.

Des séries originales

Le Cinéma Moderne s’associe avec Isuma pour présenter une série mensuelle de films produits par la maison de production vidéo inuite. Ce mois-ci, la série propose Tia et Piujuq, une touchante histoire d’amitié entre deux fillettes syrienne et inuk, en présence de sa réalisatrice Lucy Tulugarjuk.

La série mensuelle DeuXX, qui met à l’honneur des films réalisés par des femmes, propose en décembre le documentaire I Used to Be Normal: A Boyband Fangirl Story de Jessica Leski sur le phénomène du fanatisme féminin pour les boys bands.

Quant à elle, la série M : les Maudits propose de découvrir Threads (Mick Jackson), un faux documentaire sorti en 1984, mettant en scène l’écroulement de la société après que la ville ouvrière de Sheffield au Royaume-Uni, ait subi une attaque nucléaire. Sera également présenté en décembre Black Christmas, slasher psychologique de 1974 du réalisateur canadien Bob Clark, dont l’intrigue se déroule dans une résidence universitaire durant les vacances de Nöel.

Autres films à découvrir

Nuri Bilge Ceylan nous transporte en Anatolie avec Le poirier sauvage, où un jeune diplômé retourne dans son village natal où l’attendent retrouvailles, confrontations et discussions autour d’une émouvante relation père-fils, alors qu’avec The Guilty, le danois Gustav Möller nous emmène dans un thriller au scénario magistral à la façon d’Alfred Hitchcock.

Les petits modernes

Toutes les fins de semaine, deux rendez-vous sont organisés pour les familles en quête de cinéma de qualité. En décembre, le jeune public du Cinéma Moderne aura la chance de s’initier au film Les Contes de la nuit (Michel Ocelot), qui témoigne des aventures de trois amis dans un cinéma abandonné débordant de merveilles. Il pourra aussi avoir le plaisir de découvrir le pimpant et coloré Cro Man (Nick Park), prenant place dans la préhistoire, ou encore Le garçon et le monde du brésilien Alê Abreu, un voyage lyrique et onirique illustrant avec brio les problèmes du monde moderne à travers le regard d’un enfant.

Programmation et horaire

De nouveaux titres seront annoncés prochainement. Pour tout savoir sur les films de la programmation de décembre et l’horaire des projections, consultez régulièrement: www.cinemamoderne.com.

CINÉMA MODERNE
5150, boul. Saint-Laurent, Montréal (Qc), H2T 1R8

www.cinemamoderne.com | info@cinemamoderne.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon