De très beaux livres dévoilés dans le cadre du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse

Début de l'événement: 

16 juillet 2010 - 12:30
Catégories:

Les finalistes de l’édition 2010 du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse ont été annoncés. Le lauréat recevra une bourse de 25 000 $ pour le livre le plus remarquable de l’année en français. Une bonne nouvelle pour la promotion du monde littéraire au Canada et de la diversité de la littérature jeunesse.

Les œuvres en nomination cette année toucheront le cœur et l’imagination des jeunes et des moins jeunes. Ils proposent aux lecteurs une variété de nouvelles aventures parmi lesquelles figurent un recueil de poésie, des enfants de l’immigration qui prennent la parole, un cochon et un lapin qui décident d’interchanger leur personnalité, un loup à la mine patibulaire ou encore un jeune homme qui trouve sa richesse dans la plénitude d’un amour partagé et dans l’accomplissement d’une vie aux itinéraires multiples.

Le nom de la lauréate ou du lauréat du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse sera dévoilé lors d’une soirée qui se déroulera au Centre Canadien d’Architecture, à Montréal, le 2 novembre 2010. Alors que le lauréat recevra une bourse de 25 000 $, l’éditeur du livre gagnant se verra octroyer 2 500 $ pour la promotion de l’ouvrage et les quatre finalistes se partageront un montant de 10 000 $.

Pour être admissibles à ce prix, les livres de tous genres doivent être écrits par des auteurs canadiens et destinés à des lecteurs âgés de un à douze ans. Les ouvrages participants sont jugés selon la qualité du texte et sur la valeur qu’ajoutent les illustrations ainsi que sur l’apport littéraire global de l’œuvre.

Voici les livres finalistes en langue française de l’édition 2010 du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse accompagnés des commentaires des jurés :

Comme toi!
Texte et illustrations : Geneviève Côté
Éditions Scholastic
À partir de 2 ans

« S’enviant un et l’autre, Cochon et Lapin décident d’interchanger leur personnalité… Cet album procure un enthousiasme communicatif. Riche en émotions soutenues par un esthétisme aux lignes claires, dépouillé d’extravagance et extrêmement éloquent, il arrive à faire ressentir avec justesse et doigté la sensibilité des tout-petits. Des astuces de l’illustration empreintes d’humour aux effets rythmiques du texte, la cohérence s’enrichit d’une musicalité entre la sonorité des mots et la tonalité des illustrations. »

Géranium (Le)
Texte : Mélanie Tellier (Vincelette)
Illustrations : Melinda Josie
Éditions Marchand de feuilles
À partir de 5 ans

« En s’autorisant à changer ses rêves Philippe-Aubert qui voulait devenir millionnaire, trouve finalement sa richesse dans la plénitude d’un amour partagé et l’accomplissement d’une vie aux itinéraires multiples. Cet élégant album est une véritable célébration à la vie et à ses détours féconds. L’anthropomorphisme des personnages singularise le récit tout en lui conservant un caractère universel et ajoute une touche surréaliste invitant le lecteur à sortir du conformisme. Un album riche en référents culturels qui prennent assises sur des illustrations connotant une époque révolue, évoquant l’aventure et le voyage. Ambassadeur d’une ouverture d’esprit, l’originalité du récit tient dans la poésie d’un langage aux sonorités profondes liée à la finesse des sous-entendus. »

Monsieur Leloup
Texte et illustrations : Philippe Béha
Éditions Fides
À partir de 3 ans

« Un loup à la mine patibulaire, urbain et définitivement perdant aux prises avec les aléas des manœuvres déployées par l’auteur pour lui faire perdre tous ses moyens. Aidé de ses acolytes, dignes représentants des personnages puisés à même quelques contes classiques, l’auteur-illustrateur s’amuse à ridiculiser ce grand méchant loup en l’exposant à des situations burlesques. Ce conte réinventé, aux illustrations loufoques et colorées, au scénario simple et efficace, propose une morale digne des classiques qui l’ont inspiré. Il saura plaire aux petits comme aux grands. »

Rêver à l’envers, c’est encore rêver
Texte : Guy Marchamps
Illustrations : Marie-Claude Favreau
Soulières éditeur
À partir de 5 ans

« Ce recueil de poésie vivifiant donne envie de lire à voix haute, juste pour le plaisir d’en faire ressortir les sonorités chantantes, à la façon d’un rap pour enfants. Tirés d’observations du quotidien à hauteur d’enfants, les poèmes qui le composent demeurent toujours à leur portée et traduisent bien leur imaginaire espiègle. La complicité entre le texte et les illustrations propose une joyeuse combinaison de rires toute en clins d’œil. Ici, l’effet de mode n’a pas de prise sur ce talentueux poète qui s’amuse des mots et du sens avec un naturel rafraîchissant. »

Venus d’ailleurs
Texte : Angèle Delaunois
Photos : Martine Doyon
Éditions Hurtubise
À partir de 6 ans

« Né d’un projet communautaire rassembleur, ce documentaire est une voix de plus pour chanter l’enrichissante diversité que représentent les nouveaux arrivants : des enfants de l’immigration prennent la parole, sous la plume enveloppante de l’auteure, pour s’inscrire dans la société québécoise. Une pensée pour le pays d’origine, à jamais vivant dans leur être, une autre pour la vie maintenant, une identité en devenir. De tous les pays, ces enfants témoignent de leur volonté d’intégration et de leur nouvelle terre d’accueil. Les inspirantes photographies créent une ambiance chaleureuse et riante en posant un regard stimulant sur ces enfants venus d’ailleurs. »

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon