De Gainsborough à Moore, le MBAM balaie deux siècles de dessins britanniques

Catégories

Début de l'événement

Image

Luisa Strozzi de Marie Spartali Stillman

Du 15 avril au 16 août 2015, le Musée des beaux-arts de Montréal exposera dans son cabinet d’art graphique une quarantaine de dessins britanniques tirés de sa collection permanente. On y trouvera des œuvres de Beerbohm, Burne-Jones, Chadwick, Cotman, Cox, Flaxman, Gainsborough, Gilpin, Moore, Mortimer, Nash, Nicholson, Richardson, Romney, Rowlandson, Ruskin, Sandby et Solomon, ainsi qu’une magnifique aquarelle monumentale de Turner. Ce sera aussi l’occasion d’admirer les plus récentes acquisitions du Musée, datant des XVIIIe et XIXe siècles. Vu la fragilité des œuvres sur papier et la nécessité d’en limiter l’exposition, il s’agira de l’une des rares présentations de ce prestigieux corpus.

La variété de styles et de sujets de cet important ensemble reflète l’art et la culture de la Grande-Bretagne du milieu du XVIIIe à la fin du XXe siècle. Si, comme on peut si attendre, les paysages y sont majoritaires, les portraits, les études de figures, les scènes de genre, les caricatures et les sujets religieux y sont également représentés.