DANSE - Programmation 2008-2009 de la Rotonde à Québec

Catégories:

La saison s’ouvre avec Erritu de la compagnie La [parenthèse] (Marseille/Montréal).
S’interrogeant sur la place des rituels dans nos sociétés contemporaines, le spectacle
est puissant, vigoureux, précis. Dans la lorgnette du chorégraphe Christophe Garcia,
6 danseurs interprètent notamment un Sacre du printemps qui garde le public en
haleine d’un bout à l’autre de la représentation, galvanisant érotisme et terreur.

25.26.27 SEPTEMBRE.
En deuxième lieu, — après la remarquable reconnaissance qui a entouré Le fil de
l’Histoire pendant les fêtes du 400e — le chorégraphe de Québec Harold Rhéaume,
avec sa compagnie Le fils d’Adrien danse, présente sa nouvelle création : Nu. Une
œuvre pour 4 interprètes, faite d’assemblages charnels mus par la force physique.
La pièce reste en continuité avec CLASH!, mais aussi avec C.O.R.R., Morta, Épitaphe,
Écho... On y retrouve l’accessibilité, l’émotion et le souci esthétique caractéristiques

des créations d’Harold Rhéaume. 30.31 OCTOBRE 1ER NOVEMBRE.
Figure de proue, avec Noam Gagnon, de The Holy Body Tattoo, Dana Gingras
(Vancouver) fondait en 2006 la compagnie satellite Animals of Distinction afin de
pousser encore plus loin son travail expérimental sur les liens entre danse, film et vidéo.
Avec Smash up, la chorégraphe s’associe créateurs d’animation informatique et
musicien électronique, et recrée, modernise, remixe l’univers visuel de la fin des années
1960. L’œuvre multimédia propose 6 courtes pièces nées d’une alliance entre projec-
tions vidéo de figures abstraites et de mouvements réels exécutés sur scène par 5 inter-
prètes. Une création qui pulvérise l’idée habituelle d’œuvre globale.

27.28.29 NOVEMBRE.
DE BELLES RET ROUVAI LLES ET D’ ÉTONNANT ES DÉCOUV ERT ES, VOILÀ CE QUE PROPOSE LA ROTONDE —
FIDÈLE À SES COUPS DE CŒUR — À L’OCCASION DE LA SAISON 2008-2009.
9 spectacles, 2 de plus que par les années passées, traverseront cette 13e saison. Se déployant cette année dans
4 salles, des œuvres choisies avec ferveur et enthousiasme, en provenance de Vancouver, Marseille, Montréal,
et bien sûr Québec, apportent des danses différentes, offertes par des chorégraphes en pleine maturité ou
émergents, tous créateurs audacieux et inventifs. Aussi cette année, 2 spectacles pour jeunes publics.

www.larotonde.qc.ca

Après les fêtes, Mélanie Demerset Laïla Diallo(Montréal/Bristol, Angleterre), présen-
tent le duo Sauver sa peau, une collaboration chorégraphique où les deux artistes pro-
posent une réflexion sur les délicates questions liées à l’identité. Créé entre le Kenya,
le Canada et l’Angleterre, le projet a été présenté à Tangente (Montréal) en janvier
2008, puis, après avoir tourné en Angleterre au printemps suivant, Sauver sa Peausera
de passage au Centre national de la danse à Paris en janvier 2009, juste avant sa venue
à Québec. 21.22.23.24 JANVIER.

Depuis 10 ans Alan Lake(Québec) apprivoise l’art au moyen de la sculpture, de la peinture,
de l’installation et de la vidéo. C’est donc avec une expérience multidisciplinaire qu’il
aborde le mouvement. Dans une esthétique brute et hétéroclite mariant danse, vidéo,
objets, il sculpte, compose des installations bougées qui influencent notre rapport au
monde et engendre la surprise. Chaudières, déplacements et paysages est porté par
5 interprètes dont le chorégraphe. 19.20.21/ 25.26.27.28 FÉVRIER.

Pour en révéler les similitudes et les contrastes, Ariane Vega(Québec) fusionne les
danses de divers horizons culturels dans une expression très personnelle de danse
contemporaine. Sa présence charismatique imprégnée d’une énergie fluide et entière
livre, à travers le soloMille et une vies, les mille et une facettes d’une vie lorsque celle-
ci s’imprègne des saveurs d’autres cultures. 26.27.28 MARS/1.2.3.4 AVRIL.
La saison se termine sur la puissance du mouvement livrée par Anatomiesde José
Navas/Compagnie Flak (Montréal). Sans discours, sans décor, sans costumes,
Anatomiesexplore et expose l’intelligence du corps humain. Une œuvre où les corps
s’organisent en formes étonnantes. Qualifiée par la presse d’éblouissant travail d’écri-
ture chorégraphique, Anatomies restitue la clarté, la précision, le tracé lumineux
du geste dans l’espace qui caractérisent le singulier travail du chorégraphe.
5 interprètes, dont José Navas lui-même. 23.24.25 AVRIL.

2 SPECTACLES JEUNESSE CETTE ANNÉE.
Comme par le passé, La Rotonde présente un spectacle destiné aux jeunes du secon -
daire, ainsi qu’au grand public en hors série. De Daniel Bélanger/Code universel
(Québec), Ma sœur Alice pose un regard sur l’état du jeune adulte dans la société d’au-
jourd’hui, où dominent la surconsommation et le culte de l’image. Une œuvre pour
5 danseurs accompagnés de musiciens live. 10,11.12.13.14 MARS.

Une nouveauté cette année : En coprésentation avec Les productions Dina-Bélanger, La
Rotonde présente aussi une œuvre pour les jeunes du primaire (5 ans et +): Vieux Thomas
et la petite fée, une chorégraphie adaptée de l’album jeunesse de Dominique Demers,
par la chorégraphe Hélène Langevin/Compagnie Bouge de là(Montréal). Un specta-
cle pour 5 interprètes, coloré et optimiste, sur les cycles de la vie. 5.6 FÉVRIER.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon