Dans Les Yeux d'Alain Delon: Benjamin Biolay et Olivia Ruiz sacrés aux 25èmes Victoires de la Musique

Sans grande surprise, Benjamin Biolay a décroché deux Victoires, sur trois nominations. Elue «artiste féminine de l'année», Olivia Ruiz a également été récompensée pour son vidéoclip.

Benjamin Biolay et Olivia Ruiz nous ont également fait l'honneur d'accepter de voir le monde dans les yeux d'Alain Delon, pour DANS LES YEUX D'ALAIN DELON de Baptiste Vignol, produit par ARTISTIC AGITATORS, dès lundi 8 mars au Bar à Lunettes Dion dans le Vieux Montréal, et dès maintenant, gratuitement, sur votre iPhone / iPod Touch en cliquant ici: http://linktoapp.com/danssesyeux

• Album de l'année. Sans grande surprise, Benjamin Biolay a remporté une deuxième récompense, en empochant la Victoire de l'album de l'année pour «La Superbe». Son disque a été préféré à «IRM» (Charlotte Gainsbourg), «Mistyer Mystère» (-M-) et «Welcome to the magic world of Cap'tain Samouraï Flower» (Pascal Obispo). Benjamin Biolay est encore en lice pour la Victoire de la «chanson original de l'année» avec le titre-phare de son album. Cette récompense, attribuée par un vote du public, doit être décernée plus tard dans la soirée. «La Superbe», son cinquième opus, a été salué à sa sortie comme un des meilleurs disques de l'année par la critique. Ce double-album ambitieux est également un succès public, certifié disque de platine, avec plus de 100.000 exemplaires vendus.

• Artiste interprète masculin de l'année. Archi favori, Benjamin Biolay succède à Alain Bashung, à qui il a rendu un vibrant hommage en recevant sa Victoire. «Je me sens un peu illégitime de lui succéder», a-t-il déclaré, se disant «très touché». Benjamin Biolay était en lice pour le trophée face à Bénabar, Johnny Hallyday et Marc Lavoine. Multi-instrumentiste, compositeur et arrangeur surdoué, Benjamin Biolay s'est fait connaître du grand public au début de la décennie en sigtnant avec Keren Ann «Jardin d'hiver» le titre qui a marqué le retour d'Henri Salvador. Mais l'artiste de 37 ans, amoureux de rap et de pop anglaise a souffert d'une image de dandy un brin prétentieux, qu'il juge faussée, desservi par ses déclarations à l'emporte-pièce sur la chanson française.

• Vidéoclip de l'année. Seconde récompense pour Olivia Ruiz. Déjà sacrée «artiste interprète féminine de l'année», la chanteuse a vu sa chanson «Elle panique» primée de la Victoire du vidéoclip de l'année. Réalisé par Valérie Piron, ce clip était en lice pour le trophée aux côtés de «Les Affranchis» (Alexis HK) réalisé par Charlotte Silvera, «Heaven can wait» (Charlotte Gainsbourg) réalisé par Keith Schofield et «Ce que l'on s'aime» (Tryo), réalisé par Olivier Megaton.

• Artiste interprète féminine de l'année. Déjà récompensée à deux reprises en 2007 (tournée de l'année et, déjà, interprète féminine de l'année), Olivia Ruiz s'est vu remettre la troisième Victoire de sa carrière. «J'ai même pas osé en rêver», a lancé la chanteuse, les larmes aux yeux. Elle était opposée à Charlotte Gainsbourg, Emily Loizeau et Maurane. Olivia Ruiz succède à Camille, distinguée l'an passée pour son «Music hole».

source: http://www.lefigaro.fr/musique/2010/03/06/03006-20100306ARTFIG00673-le-p...

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon