Critique de l'album Ways Over Water de Fritz Kalkbrenner

Catégories

Image

Ways Over Water - Fritz Kalkbrenner

Fritz Kalkbrenner a grandi dans le district berlinois de Lichtenberg en Allemagne. C'est vers l'âge de 17 ans qu'il a commencé à produire de la musique et c'est à ce même moment, où il a avoué (avec un air de regret!) dans une entrevue donnée par Suol Music, qu'il avait abandonné l'école pour devenir un journaliste télé. Quatre ans plus tard, la musique électronique avait pris tellement de place dans sa vie, qu'il est devenu producteur de musique à temps plein et s'est mis à collaborer avec des artistes, dont son frère Paul Kalkbrenner, son meilleur ami Sascha Funke et Monica Kruise. Par contre, c'est réellement en 2008 que Fritz a connu sa première gloire avec la pièce Sky & Sand (projet avec son frère Paul), pour le film Berlin Calling. Il est devenu évident qu'il se devait d'enregistrer son premier (Excellent!) album, sorti en 2010, appelé Here Today Gone Tomorrow. En 2012, il sorti un 2e album, qui a très bien fonctionné et qui s'est même retrouvé en nomination pour le Echo Award, appelé Sick Travelling. Depuis, il a travaillé à sortir son 3e album, paru en 2014 (lancé en Europe au mois d'octobre dernier), Ways Over Water, qui sortira ici au Canada le 24 mars prochain.

Critique de l'album Ways Over Water

J'ai eu le plaisir (et l'excitation!) de faire l'écoute de Ways Over Water avant sa sortie canadienne et d'en faire un petit compte-rendu. Je dois dire que je n'ai que des éloges à faire à Monsieur Kalkbrenner, qui fait un tabac en ce moment de l'autre côté de l'Atlantique. J'avais décrit dans mon dernier billet, "Fritz Kalkbrenner à Montréal le 20 mars prochain", qu'il y avait visiblement un certain engouement pour l'artiste et son nouveau disque. J'ai maintenant compris pourquoi il y avait tout cet émoi et fébrilité de la part de ses fans, au courant des derniers mois, sur les réseaux sociaux! L'artiste berlinois, qui a un style à la fois Soul et House, a démontré qu'il avait une identité musicale grandement assumée et extrêmement bien rodée. À la première écoute, ses morceaux musicaux sont empreints d'une sensation de libération, un sentiment d'évasion et de se lancer dans le vide pour partir à l'aventure, que la route soit sinueuse ou ensoleillée. L'album, qui est un réel bijou auditif, se savoure du début à la fin. Les pièces musicales sont énergisantes et donnent envie de laisser libre cours à notre folie. On sent un Fritz qui est dans une période où il s'épanouit pleinement créativement et on a envie de voyager avec lui ou encore de se retrouver dans un chalet suisse, de profiter de la nature qui nous entoure, en l'écoutant chantonner derrière. Bref, on a envie de le rejoindre là où il est dans son périple !

Les morceaux de prédilection de l'album Ways Over Water

Les pièces Back Home et Void sont certes le "Holy Grail" de l'album, mais il y a aussi celles que j'ai bien appréciées et qui s'explorent à chaque nouvelle écoute, comme le morceau hypnotique Fake Magic, qui débute sur un bruit qui fait penser à un vieille horloge réveil-matin que l'on regarde fixement lors d'une épisode insomniaque et que l'on reste éveillé sur un rythme qui est purement addictif. Il y a également la pièce Three Hard Ways qui est entraînante, dont le beat est consistant et Heart of the City qui nous transporte ailleurs et dont la mélodie reste en tête après l'écoute. Ce qui m'a plu, c'est le fait que Fritz fait davantage de parties vocales sur ses chansons (même lors de ses concerts en live!) et ça nous connecte davantage à sa musique et ses émotions profondes, qui sont moins mélancoliques que son premier album Here Today Gone Tomorrow, mais dont la musique reste tout aussi accrocheuse. Son talent est arrivé à une belle maturité et Fritz n'a définitivement plus besoin d'introduction...Ni celle de son frère !

Fritz Kalkbrenner sera en spectacle à Montréal, le 20 mars prochain, au Théâtre Fairmount.

Son album Ways Over Water, sous l'étiquette de disque BMG, est actuellement disponible en pré-commande sur:

iTunes et obtenez 2 titres de l'album (Void et Back Home) en avance!

ET

Google Play

Photos: Gracieuseté de BMG Canada – photographies de Fritz Kalkbrenner: Vitali Gelwich

Référence bio Fritz Kalkbrenner: Resident Advisor