Coup de Cœur Francophone 2011 : Album triple pour Alaclair Ensemble

Catégories

Début de l'événement

Image

Le collectif qui unit Québec et Montréal l’instant de projets hip-hop est de retour avec un album triple (oui, oui : triple!) intitulé « Musique Bas-Canadienne d’aujourd’hui ». Ils ont fait leur lancement à Montréal vendredi dernier dans le cadre des Coup de Cœur Francophone 2011. Ce n’est rien de moins qu’un des projets les plus éclaté artistiquement ayant vu le jour dans nos frontières en 2011.

Le premier volet de l’album est une suite logique de « 4,99$ », leur premier opus/mixtape qui a vu le jour l’an dernier. « Le roé c’est moé », dans tout son joual, propose un rap conventionnel qui nous fait remarquer que les producteurs de l’album ont grandi au son des meilleurs du rap américains des années 90. Le plus grand changement entre cet album et le précédant se trouve essentiellement dans le « flow » des MCs du groupe : on y sent une plus grande urgence et une certaine agressivité (sur « Le Magicien » notamment). Tout ça, en conservant le coté mélodique développer auparavant; « Patate Chaude », « Moule Graine » et « Teflon Dons » en sont les meilleurs exemples. Les textes, pour leur part, amènent le mélomane dans un univers parallèle où se côtoient de multiples références, de la politique d’antan via le Bas-Canada en passant par les émissions jeunesses de feu Canal Famille.

Le deuxième volet de l’album triple, « Un PIOU PIOU parmi tant d’autres » est un album instrumental beaucoup plus électronique. La musique nous provient – on le devine - de KenLo et Vlooper, deux membres d’Alaclair qui ont publié en solo plusieurs albums de ce type. Le «Piou Piou parmi tant d’autres» sera une très agréable découverte pour l’amateur de musique électronique nouvelle vague en provenance de la Californie et de l’Angleterre et produite par des artistes comme Flying Lotus, Nosaj Thing, Mount Kimbie, James Blake et Black Noise, pour ne nommer que ceux-ci. D’ailleurs, les membres d’Alaclair n’ont aucune raison de rougir devant de tels artistes avec la qualité de l’album qu’ils proposent.

Le troisième volet et non le moindre est intitulé « Touladis » et, tenez-vous bien, il s’agit d’un album essentiellement folk. Vivement la diversité musicale au sein d’une même formation! Dès les premiers riffs de guitare acoustique de la pièce « Des âmes qui jasent » c’est la justesse de la mélodie venant d’artistes électro-rap qui surprend. Mais rappelons-nous que les membres du groupe Accrophone font aussi partie d’Alaclair Ensemble. Ces derniers peuvent être considérés comme des piliers du « rap-de-guitare » et on s’étonne alors moins de l’approche folk de l’album. Des mélodies qui auraient pu venir d’artistes comme Marc Déry ou Martin Léon sont légions tout au long du disque. Les membres du groupe s’efforcent de chanter en harmonie avec les rythmes lents et c’est réussi parce qu’on y croit pendant les douze pièces de ce volet des musiques bas-canadienne d’aujourd’hui.

Au final on se dit que si Alaclair Ensemble se recense au prochain Gala de l’ADISQ il pourrait facilement repartir avec les Félix de l’Album Hip-hop, Électronique et Folk contemporain de l’année, mais en attendant on espère qu’ils seront en spectacle près de chez nous prochainement et on télécharge le tout gratuitement à l’adresse suivante :

http://alaclairensemble.bandcamp.com/