Comment bénéficier d’appareils électroniques performants tout en ayant la conscience tranquille

Catégories

Image

iPhone à la vitre brisée – Photo: Håkan Dahlström sous licence CC BY 2.0

Notre consommation effrénée d’appareils électroniques a des conséquences environnementales sérieuses. À cet égard, vous connaissez probablement le terme « obsolescence programmée », qui désigne la conception d’objets dont les composantes deviennent rapidement défectueuses ou ne peuvent être remplacées. L’industrie a donc sa part de responsabilité dans la crise actuelle, mais qu’en est-il de notre responsabilité individuelle? Voici quelques pistes pour bénéficier d’appareils performants tout en ayant la conscience tranquille.

1. Faites réparer vos appareils défectueux

Il est possible de réparer la plupart des téléviseurs, consoles de jeux vidéo, ordinateurs et téléphones portables. Les grands détaillants comme l’Apple Store offrent ce genre de services, mais les centres de réparation iPhone indépendants ou franchisés se sont multipliés ces dernières années. Par ailleurs, les centres de dépannage informatique accepteront volontiers de réparer certains périphériques. Il suffit parfois de changer le condensateur d’un moniteur externe pour lui donner une nouvelle vie. Signe des temps, des « réparothons » servent maintenant de point de rencontre entre des consommateurs dépités et des jeunes geeks avides de solutionner leurs problèmes. Les cégeps, les universités et les centres d’insertion professionnelle organisent de tels événements sur une base régulière.

2. Faites-en une utilisation responsable

Un accident est si vite arrivé ! À moins que votre jeune chien ou chat soit le coupable tout désigné, qui n’a jamais échappé son téléphone portable sur le carrelage de la cuisine? Il n’y a aucune raison de ne pas prévenir des bris parfaitement évitables, puisque les étuis pour tablettes et téléphones sont en vente à un prix dérisoire, que ce soit en ligne ou à la station de métro la plus proche. Si vous utilisez un ordinateur portable à l’extérieur ou dans des conditions poussiéreuses, il est également recommandé de faire nettoyer ses composantes internes sur une base régulière. Dans la mesure où celles-ci sont en bon état, il est également utile de réinstaller périodiquement le système d’exploitation afin de retrouver les performances d’un appareil neuf.

3. Achetez un appareil reconditionné

Le marché des appareils électroniques usagés est en pleine mutation. L’époque où l’on parcourait les annonces classées au risque de tomber sur un appareil décevant est révolue. La tendance est au reconditionnement, ce qui inclut le nettoyage, la remise à neuf et la revente sous garantie d’appareils usagés ou invendus. Vous avez des moyens financiers limités? Vous ne voulez pas être l’otage des forfaits des opérateurs de téléphonie? Le cellulaire reconditionné est ce qu’il vous faut ! En France, cette solution est si populaire que l’entreprise Remade compte maintenant 850 employés et un chiffre d’affaire de 130 millions d’euros !

4. Vous voulez absolument du neuf? Optez pour un appareil robuste et une garantie prolongée

Si vous ne pouvez résister à la tentation de la nouveauté – induite par la publicité ou par des besoins de performance réels – optez pour une garantie prolongée au moment d’acheter votre nouveau bijou. Sa réparation n’en sera que plus facile. Si vous en avez les moyens, songez à dépenser quelques dizaines ou centaines de dollars supplémentaires afin de vous procurer un appareil dont les composantes internes sont de meilleure qualité ou facilement substituables par des pièces plus performantes au moment voulu. La durée de vie de votre appareil en sera durablement prolongée.

5. Facilitez le recyclage et payez les écofrais avec le sourire

Les écocentres sont le lieu tout indiqué pour se débarrasser d’appareils encombrants. En ce qui concerne vos téléphones, câbles d’alimentation et Tamagotchi retrouvés dans un fond de tiroir, il suffit de les déposer dans l’un des électrobacs installés chez la plupart des grands détaillants ainsi que dans les universités et autres lieux publics. Cliquez ici pour saisir votre code postal et localiser les points de dépôt situés à proximité. Pour conclure, les écofrais sont obligatoires au Québec depuis le 1er octobre 2012. Ils coûtent généralement moins d’un dollar par appareil (à l’exception des téléviseurs) et servent à financer leur recyclage, alors aussi bien les payer avec le sourire !

En somme, les bonnes pratiques à adopter en matière d’électronique se résument par les « cinq R » : Réparation, Responsabilisation, Reconditionnement, Robustesse et Recyclage !