Cinéma dans la rue - Mobilisation les 5 et 6 juin pour sauver la CinéRobothèque de l'ONF

Catégories

Image

Le 4 juin, la CinéRobothèque de l’ONF était remplie à pleine capacité de personnalités, journalistes et artisans du cinéma, présents pour participer à une occupation symbolique de ce lieu qui fermera ses portes le 1er septembre prochain. Animée par le cinéaste et enseignant Denys Desjardins, cette conférence de presse a permis de faire le point sur les effets dramatiques des récentes coupures du gouvernement fédéral sur le paysage culturel québécois.

Lors de l’événement, Denys Desjardins a rappelé que le ministère du Patrimoine canadien déjà lourdement coupé en 2008, sera amputé de 191 millions de dollars d’ici 2014-2015. Ces coupures drastiques ont contraint des organismes culturels publics comme l’ONF à mettre fin à de nombreux programmes et à fermer des lieux importants comme la CinéRobothèque et le Cinéma ONF. Cette disparition laissera un trou béant au cœur du Quartier Latin où se côtoient des institutions cinématographiques importantes, dont la Cinémathèque québécoise et l'Institut national de l'image et du son, des lieux voués à l’éducation, mais aussi à la défense, à la diffusion et à la conservation de la cinématographie québécoise. Roxanne Sayegh, directrice générale des Rencontres internationales du documentaire de Montréal, a déploré le fait qu’avec la disparition du Cinéma ONF, une vingtaine de festivals perdront un lieu de diffusion essentiel et auront de plus en plus de difficulté à présenter leurs films.

Le réalisateur de Monsieur Lazhar, Philippe Falardeau, a pour sa part souligné l’importance cruciale d’institutions comme l’ONF, Radio-Canada et Téléfilm Canada, car elles assurent un accès démocratique au patrimoine culturel et contribuent de manière marquée au rayonnement du Québec et du Canada sur la scène internationale. La cinéaste et actrice Paule Baillargeon a évoqué de son côté l’urgente nécessité pour le Québec de continuer à s’affirmer et à préserver sa singularité culturelle à travers son cinéma. Dans le même esprit, le documentariste Malcom Guy s'est dit profondément inquiet pour l'avenir de la production et de la diffusion du documentaire au Canada. Ce genre cinématographique fondateur étant dangeureusement ciblé par les récentes coupures du gouvernement fédéral au point où sa survie même est menacée.

Activités de mobilisation et pétition

Les artisans présents ont invité les gouvernements canadien et québécois, de même que la Ville de Montréal et les partenaires privés à participer à la solution afin que les 150 000 visiteurs qui chaque année consultaient les 10 000 films de la collection de l'ONF, une des collections les plus importantes dans l'histoire du patrimoine cinématographique mondial, puissent continuer d’avoir accès à ce lieu. Il en va de même pour les 30 000 étudiants qui annuellement venaient y suivre des ateliers sur le cinéma. À ce sujet, les citoyens sont invités à signer une pétition accessible sur le site de l'Assemblée nationale du Québec (voir ci-dessous) et à participer aux différentes activités organisées dans le cadre de l'événement Cinéma dans la rue.

Mardi 5 juin à 19h au Cinéma ONF

Depuis maintenant 3 ans, DOC Québec présente une fois par mois ses 7@9 à la CinéRobothèque. Puisque sa fermeture est annoncée le 1er septembre prochain, DOC Québec a choisi pour son dernier 7@9 à l’ONF de s’associer aux actions initiées par le regroupement «Cinéma dans la rue», en proposant la projection du film Cinéma, Cinéma de Gilles Carles et Werner Nold, en présence de Werner Nold, prix Albert-Tessier 2010 et pionnier du cinéma documentaire à l'ONF. Entrée libre.

Mercredi 6 juin à 19h en face du cinéma ONF

Pour montrer leur indignation face aux coupures draconiennes dans la culture et afin d'exprimer leur attachement aux institutions cinématographiques du Quartier Latin, les citoyens sont conviés à un Flash MOB symbolique; une longue chaîne humaine qui fera le tour du quadrilatère : de Saint-Denis à Émery, de Sanguinet à de Maisonneuve. Une pellicule de film sera remise à chacun des participants afin de les relier les uns aux autres. L'action sera filmée et durera 30 minutes, de 19h30 à 20h.

Mercredi 6 juin à 21h dans la cour intérieure de la Cinémathèque québécoise

Après le Flash MOB, les gens sont conviés à une série de projections de films politiques sous les étoiles, en compagnie de nombreux artisans du cinéma québécois. Au programme, les participants auront la chance de voir entre autres, Les dernières minutes du patrimoine, Le Temps des bouffons et des extraits de La Nuit de la poésie.

Sur le Web

Les citoyens sont invités à manifester leur appui au cinéma en signant la pétition en ligne :
http://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-310…

Suivez CINÉMA DANS LA RUE sur Facebook :
http://www.facebook.com/events/432624373422879

Page événement PROTÉGEONS NOTRE CINÉMA (Flash MOB) sur Facebook :
http://www.facebook.com/events/113526105452839