CE SOIR: Rentrée montréalaise de Sébastien Lacombe mardi 9 décembre 2008 à la salle Gésu de Montréal

Catégories:

Mon ami Sébastien Lacombe fait ce mardi 9 décembre à 20h le lancement de sa rentrée montréalaise. En avril dernier, il a lancé son 2e album au Club Soda. On parle ici d'un folk rock francophone intelligent, personnnel et mélodique.

http://www.myspace.com/sebastienlacombe

Gagnant du concours Ma Première Place des arts en 2003 dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, Sébastien Lacombe a lancé, pendant l'automne 2005, son premier album intitulé Comme au Cinéma: album remarqué par la critique et le public. Avec des succès radio comme Aquarium, la note et Allez, Sébastien s'est rapidement imposé comme un artiste de la relève de la chanson québécoise.

Sacré talent à Radio-Canada-espace musique, finaliste pour le Grand Prix de la relève Archambault, Sébastien Lacombe a une feuille de route impressionnante. Il a parcouru le Québec et l'Europe avec sa guitare sur le dos pour y présenté les multiples versions de son spectacle intitulé lui aussi Comme au Cinéma. De plus, Sébastien a participé à l'Album hommage à Joe Dassin; Salut Joe lancé en 2006 avec sa reprise du petit pain au chocolat.

Zoom-in sur les « Impressions humaines »
Un deuxième album

« Impressions humaines », le deuxième opus de Sébastien Lacombe est arrivé, trois ans après son premier album « Comme au cinéma » qui lui avait valu la place enviable de finaliste au Grand Prix de la Relève Archambault en 2007 ainsi qu’un Sacré Talent en 2006 (Espace Musique). Le voici donc, avec 12 chansons aux empreintes folk-rock dans lesquelles il déballe des personnages plus grands que nature.

C’est dans l’imaginaire débridé de Sébastien Lacombe que se déroule l’action ! Même le Prélude à l’après-midi d’un Faune (Claude Debussy) est revisité. Rebaptisé « L’après-midi d’un Fauve » de façon fort imagée, Sébastien l’interprète au piano.

Toutes les paroles et les musiques portent la signature de Sébastien Lacombe qui confirme ici encore son talent de mélodiste. En chacune d’elles s’imprime une mosaïque d’impressions qui reconstitue le destin insolite de l’Homo-Sapiens dans toute sa splendeur et ses petites misères.

Le zoom se fait sur les impressions, ces étranges sensations qui se fixent sur le cortex cérébral et modulent l’existence. Elles sont parfois bizarres, parfois supers, parfois vagues, comme le dit la chanson titre. Voilà le parcours que nous propose Sébastien Lacombe qui accompagne ses personnages d’un œil à la fois amusé et inquiet. L’auteur compositeur, en bout de ligne, se questionne candidement : Que faire du doute? Qui a raison?

Ici, les chansons donnent asile au « Superzéro » ennemi de la tyrannie, aux rêves de grandeur de « Bernie » ou encore au « Seul célibataire de la planète Terre ». Par temps gris, les vagues à l’âme et les idées tristes se succèdent dans « Vas-tu m’attendre ». Les chansons « Vais-je te revoir » et « De toi pour un dîner » opposent le vide planétaire appréhendé aux attentes et aux désirs inassouvis. « T’en trouveras pas », premier extrait de l’album lancé en février dernier, met en scène un pauvre diable qui a « l’impression » d’avoir quelque chose à se faire pardonner. N’est-ce donc qu’une impression? Autant de personnages et d’histoires, autant d’impressions humaines où l’on peut se reconnaître.

Pour la réalisation, le mixage et l’enregistrement, Sébastien Lacombe a fait confiance encore une fois à Cristobal Tapia de Veer qui ajoute aussi sa touche à quelques arrangements et assure la partie percussions. Sébastien est au piano et à la guitare acoustique sur plusieurs pièces, et il fait également les chœurs sur toutes les chansons de l’album. Une liste de musiciens s’ajoute au portrait et complète la mosaïque. Pour y voir de plus près, il ne reste qu’à écouter et entrer le monde des impressions humaines !

« Zoom in » sur Sébastien Lacombe avec « Impressions humaines » son deuxième album, sur Disques Atlantis, est en vente dès maintenant.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon