Carte blanche à Jean-Paul Daoust: au Studio littéraire lundi 4 mai 2009

Début de l'événement: 

04 mai 2009 - 19:20
Catégories:

Personnage coloré, éclatant et par moments vulnérable et tragique, Jean-Paul Daoust est l’héritier de Baudelaire et d’Oscar Wilde. Il est un « dandy crépusculaire » qui, comme l’a souligné Claude Gonthier, « dans une écriture toujours allègre et rythmée, s’exprime d’une façon à la fois distinguée, décadente, flamboyante et acide sur la réalité qui l’entoure.».

Auteur d’une vingtaine de recueils de poèmes et deux romans, il n’a cessé d’explorer les territoires de la nuit et de l’amour. À l’occasion de la parution d’Élégie nocturne aux éditions Planète rebelle et de la présentation de My Name is Jean Paul, un collage de textes présenté au Théâtre d’Aujourd’hui du 21 avril au 9 mai 2009, le Studio littéraire offre donc une carte blanche à Jean-Paul Daoust.

«On me donne cette CARTE BLANCHE que j’ai bien l’intention d’utiliser au maximum!
Accompagné de Manu Trudel et de la chanteuse Fabiola Toupin, je vais me livrer à vous en toute intimité. Avec pudeur mais sans-gêne, avec fougue mais retenue, avec amour avec passion, avec humour aussi et dérision...je serai audacieux avec vous. Et de vous savoir là me permettra d’y être en toute authenticité. Après tout, ce n’est pas tous les soirs qu’on a la chance de faire SA Place des Arts! J’ai donc préparé un cocktail de poèmes qui, je l’espère, vous enivrera de la plus belle façon, à savoir de façon esthétique, ce qui n’empêchera nullement le coeur comme le corps d’exulter. L’extase est faite d’excès. »
Jean-Paul Daoust

Auteur prolifique, Jean-Paul Daoust a publié, depuis 1976, une trentaine de recueils de poésie et deux romans. Il a collaboré à plusieurs revues de poésie et a lui-même dirigé la revue Estuaire de 1993 à 2003. Deux poèmes majeurs jalonnent sa longue carrière : en 1990, il est lauréat du prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour Les Cendres bleues, œuvre intime qui traite avec force, et non sans acuité, d’abus sexuels commis sur un jeune enfant; publié en 1999, L’Amérique, poème en cinémascope représente le versant plus contestataire et engagé de l’œuvre du poète. Jean-Paul Daoust a fait de nombreuses lectures publiques et il est reconnu comme l’une des figures marquantes ayant assuré à la poésie une présence récurrente sur scène au cours des dernières années.

Série de la Place des arts
Une série élaborée par Michelle Corbeil et Stéphane Lépine

Lieu :Studio théâtre– 19 h 30
Billetterie de la Place des arts : 514 842-2112/1 866 842-2112/www.pda.qc.ca

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon