Cake en spectacle à l'Olympia de Montréal, le samedi le 11 septembre 2010

Début de l'événement: 

11 septembre 2010 - 00:00
Catégories:

Dix-sept ans après leurs débuts, CAKE sont encore considérés hors marge. Autant leur musique que leur manière de faire dans le milieu en constante évolution de la musique sont animés par les mêmes valeurs qui ont inspiré leur formation.

“Nous utilisons les mêmes procédés qu’avant,” explique le chanteur et guitariste John McCrea, “mais nous disposons maintenant d’outils différents. Les composantes intellectuelle et émotionnelle restent les mêmes, mais le scénario et l’ampleur changent constamment.” Ces valeurs, qui ont au départ permis à CAKE de se distinguer de la scène musicale californienne et ainsi de les propulser sur la scène internationale continuent de prospérer en prenant toujours de l’expansion vers de nouvelles directions et de nouveaux rôles. “Cela va avec l’acquisition de maturité en tant que groupe,” dit le multi-instrumentaliste Vince DiFiore.

Encore sans titre, le prochain album de CAKE (dont la sortie est prévue pour septembre 2010) sera le premier projet qu’ils ont entrepris depuis qu’ils ont reconverti leur studio pour qu’il fonctionne uniquement à l’énergie solaire. Cette décision fut prise avec à la fois des considérations environnementales et artistiques en tête. “Cela semblait tout simplement être la bonne chose à faire,” dit McCrea. “Je crois en la science, et la science nous dit que nous avons besoin de faire des ajustements. Étant en Californie, cela aurait été un gaspillage d’énergie de ne pas profiter de l’électricité gratuitement produite avec l’aide du soleil.” “En fait, nous produisons plus d’électricité que nos besoins actuels. De plus, nous nous sentons mieux de travailler ici. Nous travaillons dans un esprit de coopération, et lorsqu’on ajoute quelque chose tel que de l’énergie solaire au mélange, cela ajoute un peu de perspective et ça rend l’ambiance de travail plus positive.”

Après de multiples tournées à travers le monde, incluant l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe, l’Australie et le Japon, CAKE a accumulé une
communauté dynamique d’admirateurs avec lesquels ils interagissent régulièrement sur www.cakemusic.com. “Nous ajoutons constamment de nouvelles pièces, gardons un journal de bord, publions des nouvelles et des liens, en plus d’un sondage hebdomadaire et d’une chronique questions réponses,” explique DiFiore. “Nous tentons d’encourager la responsabilité environnementale: nous organisons du covoiturage pour les gens qui assistent aux concerts, et nous publions beaucoup de liens vers des sites internet sur l’environnement et les politiques qui s’y rattachent.”

En attendant, CAKE s’affairent à mettre la touche finale à leur prochain album. “J’écris des chansons constamment, j’ai donc une pile de morceaux,” dit McCrea. “Je les amène aux répétitions et les joue sur une guitare acoustique et c’est à ce moment que le vrai travail commence, le processus d’arrangements. C’est la partie la plus ardue de toute l’expérience – une centaine de petites décisions qui s’ajoutent une sur l’autre pour composer une pièce.”

“Heureusement,” DiFiore conclut, “depuis nos débuts, les gens sont devenus de meilleurs musiciens – plus versatiles, avec un plus grand vocabulaire musical. Ils apportent leur maturité musicale sur la table. Avec tout ce que nous faisons, notre force consiste encore et toujours à bien travailler ensemble en tant que groupe.”

www.cakemusic.com

Samedi le 11 septembre – 20h à l’Olympia de Montréal

Billets: 39.50$ (taxes incluses / frais de service en sus) à l’Olympia (1004 Sainte-Catherine est) et Admission au (514) 790-1245 ou admission.com

EN VENTE CE VENDREDI, 11 JUIN, À MIDI

(Source: Productions Rubin Fogel)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon