Cabaret à Montréal: un succès renouvelé

Catégories

Image

Fort de son succès dernier, «Cabaret» était de retour à Montréal jusqu’à dimanche.

Le spectacle est toujours aussi divertissant et riche. En grande partie grâce à une distribution réussie. Tout d’abord, le maitre de cérémonie: humour grinçant, charisme indéniable, Luc Guérin porte avec une aisance naturelle le chapeau de meneur d’un cabaret des années 30, le Kit Kat Klub.

Le reste de la distribution est tout aussi talentueuse. Que ce soit en comédie, en danse ou en chant, les acteurs offrent un spectacle de qualité mais on est surtout impressionnés par les performances vocales.

En commençant par la star du show : Sally joué par Brigitte Boisjoli qui impressionne lors de ses tours de chant. Difficile de reprendre un personnage aussi identifié à l’actrice qui a popularisé le rôle. Liza Minelli est de celle dont il serait injuste de comparer ses jeunes successeuses. Brigitte Boisjoli ne nous fait jamais oublier la star américaine mais elle a le mérite de tenir parfaitement le rôle et de le faire sien. Tatouée, blonde, enfantine, elle transgresse le personnage de Sally tout en y restant fidèle.

Un Herr Schultz émouvant (Yvan Benoit), une Fräulen Schneider drôle (Elizabeth Chouvalizde), un Clifford juste (Eric Paulhus), le casting est pertinent et talentueux. La mise en scène de Denise Filiatrault, malgré un décor sommaire, réussit à nous projeter dans l’histoire et le dynamisme de la pièce.

Un spectacle qui a su ravir son public debout pour les applaudissements de fin. La comédie musicale poursuit sa tournée québécoise avec succès jusqu’en février 2014.