Ça brasse à la Station C de Montréal

Catégories:

Les 18, 22 et 23 Octobre prochains Patrick Legendre (fondateur du premier after-hours au Canada, le playground, et du Bal en Blanc) , passera pour la deuxième fois devant le tribunal de la Régie des Alcools , des courses et des Jeux du Québec (RACJ). Il y tentera de récupérer les droits d’opération légitimes qui permettront la seule exploitation possible de l’édifice historique Station C (1450-1456 Sainte Catherine est à Montréal), à savoir une boîte de nuit.

Sexe-Club ou boîte de nuit?

Depuis 18 mois , la RACJ et le SPVM y tolèrent un sexe-club gay fermant ses portes aux alentours de 5h du matin aux côtés d’un bar conventionnel. Le concept du Sexe Club est un établissement non-licencié où la clientèle peut, entre autres activités, se livrer à des relations sexuelles au vu des autres clients.

Le projet futur consiste à remplacer le sexe-club par une salle danse licenciée, durant les mêmes heures d’opérations, mais sans sexe, et avec une clientèle plus mixte (gais et hétéros).

Refus sans examen
La RACJ semble s’opposer violemment au projet. Depuis le 30 juillet la RACJ refuse d’émettre demande d’autorisation d’exploitation temporaire de Patrick Legendre, ce type de requête doit selon la loi être examiné et décidé d’urgence, soit dans les jours qui en suivent la demande. Cette « procédurite » ne s’applique habituellement qu’à des demandeurs ayant un dossier criminel.

Patrick Legendre a été durant les 15 dernières années un architecte de la relative tranquillité et de l’explosion culturelle du nightlife montréalais. En plus d’être le fondateur du célèbre Bal en Blanc, En 1994 il défend une nouvelle interprétation des règlements en vigueur pour fonder le Playground, premier after-hours légal au Canada, pour limiter la croissante et dangereuse anarchie qui régnait alors dans les Raves illicites. Un concept qui n’a pas manqué de faire ses preuves. Les after-hours montréalais occupent maintenant une place de choix dans l’économie touristique de la région et invitent à chaque mois des artistes de renommée internationale. Ils ont également permis le développement d’artistes locaux tels que Dj Champion et Mistress Barbara.

Peu d’opérateurs de clubs peuvent de vanter d’un parcours sans taches comme celui de M. Legendre, avec aucune accusation en 10 ans, sur quatre clubs opérés.

Un bâtiment historique
Située au 1450-1456 rue Sainte-Catherine Est, L’ancienne Station Postale C est un des plus beaux édifices du Village. Construit en 1912 et mis hors-service en 1998, il accueillera le Théâtre Félix-Leclerc entre 1983 et 1991. Entre 1992 et 1996 il abrite le KOX, qui s’est malheureusement fait connaître lors de la brutale descente policière qui a plus tard permis à la communauté gaie de s’organiser et de refaire valoir ses droits vis-à-vis des autorités.
La seule exploitation possible
L’Édifice Station C est affublé d’un assemblage assez particulier de permis. Le simple fait que le bâtiment soit partiellement zoné « résidentiel » tout en ayant eu un permis d’alcool peut donner une idée de la bouillie administrative que représente le dossier.

La solution est pourtant simple
Depuis plus de 2 ans la RACJ et le SPVM fait tout son possible pour contrecarrer les plans de M. Legendre. « Procédurites », pressions sur ses partenaires, infractions policières sans mandat (ni résultat) dans des lieux non-licenciés, la liste est longue.

Quelles sont les raisons réelles de tant d’acharnement? Des pressions des concurrents? Une vieille dent contre celui qui a jadis démarré la vague des after-hours? Legendre à même été désigné personna non gratra dans un jugement récent de la RACJ alors que même à la demande de son avocat il n’a pu participer à l’audition.

Les 18, 22 et 23 Octobre prochains, au Palais de Justice de Montréal, la Régie dévoilera son argumentaire sur ce qui pour plusieurs paraît comme un cas d’acharnement injustifié.

Les audiences qui auront lieux au Palais de Justice de 9h30 le matin à environ 16h.
Jeudi 18 Octobre Lundi 22 Octobre Mardi 23 Octobre
Salle 9.102 Salle 9.102 Salle 9.101

Le Palais de Justice est situé au 1 rue Notre-Dame est

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon