Brassard, la biographie d'un homme qui a marqué le théâtre québécois.

Catégories:

Cette biographie signée Guillaume Corbeil met en scène un André Brassard qui, assis dans son fauteuil roulant, raconte sa vie à une enregistreuse. C’est là, dans ce contraste entre l’homme qu’il a été et celui qu’il est réduit à être maintenant, entre le monument et le vieillard infirme, que le livre trouve son centre d’intérêt, sa charge émotive. Tous reconnaîtront sa façon de traiter de tout et de rien et de toucher droit au coeur.

Lorsqu’on naît d’une fille-mère, qu’on se trouve indigne d’amour et qu’on fréquente les cinémas et les toilettes de la Gare centrale pour compenser, on est un BÂTARD et on s’appelle ANDRÉ.

Lorsqu’on monte 88 spectacles en quarante ans, dont plusieurs ont tracé le chemin de la modernité pour la dramaturgie québécoise, qu’on influence une génération d’artistes et qu’on fait vibrer tout un peuple, qu’on est le bras droit de Michel Tremblay pour de nombreuses productions théâtrales, on est METTEUR EN SCÈNE et on s’appelle BRASSARD.

MAIS LORSQU’ON S’APPELLE ANDRÉ BRASSARD, ON VIT LE DRAME D’ÊTRE LES DEUX À LA FOIS. C’est un homme en colère qui est dépeint ici. Lui qui a renoncé à la vie pour le théâtre, il a longtemps été frustré de ne plus pouvoir convier les gens à ses messes grandioses. Mais aujourd’hui, alors qu’il sait ses jours comptés, il prend la parole pour nous transmettre sa vision de la création et surtout du monde, en tout cas cette énergie qui, à la sortie d’un bon spectacle, nous transporte sans que nos pieds aient à toucher terre.

Brassard, Libre Expression, 287p., ISBN 978-2-7648-0379-0, 29,95 $
EN LIBRAIRIE DEPUIS LE 3 MARS

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon