Brasília a 50 ans !

Catégories:

La capitale du Brésil fête ses 50 ans aujourd'hui. C'est en effet le 21 avril 1960 qu'a été inaugurée par le président Juscelino Kubitschek cette ville futuriste surgie de nulle part. Déjà classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, le « plan pilote » de la ville, en forme d'oiseau et parsemé de chefs d'œuvres architecturaux, est le coup de génie de l'urbaniste Lucio Costa et de l'architecte Oscar Niemeyer.

Âgé de 102 ans, Niemeyer est par ailleurs en pleine forme et continue à travailler sur divers projets.

Il est saisissant de voir avec quels moyens modestes les Brésiliens ont ouvert le centre de leur pays en 41 mois à peine, soit un peu plus de 1200 jours. Brasília a été construite à la manière des grands barrages du Nord du Québec, c'est-à-dire en commençant par ouvrir des voies d'accès (piste d'atterrissage, routes) puis en construisant de modestes baraquements en bois pour les ouvriers – presque tous des hommes aventuriers à l'affût d'une vie meilleure, et espérant faire venir leur famille par la suite.

Des photos saisissantes de cette époque sont disponibles ici :
http://www.brasiliabsb.com/minis_pc.htm

À partir de 1960, les classes plus aisées – diplomates, fonctionnaires, politiciens – ont pour leur part emménagé dans les quadras, quartiers composés de barres d'habitation entourées de verdure, ressemblant à celles qui ont été construites à l'Ile-des-Sœurs à Montréal quelques années plus tard.

Selon la presse brésilienne, 200 000 personnes se sont rassemblées sur l'Esplanade des ministères durant la journée, pour assister aux divers volets des célébrations, dont un marathon. La journée a également été marquée par quelques manifestations contre la corruption.

Maintenant devenue la quatrième agglomération en importance au Brésil, Brasília compte plusieurs cités satellites plus ou moins bien intégrées avec le plan d'origine, pour une population totale de 2,6 millions d'habitants. Certaines constructions récentes, dont le Pont Juscelino Kubitschek, contribuent tout de même à maintenir la qualité de l'ensemble.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon