Bilan de la 26e édition des Rendez-vous du cinéma québécois

Catégories:

La 26e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, qui a pris fin le 24 février dernier, a connu un succès exceptionnel cette année. Un nombre record de 75 000 cinéphiles et amoureux du cinéma québécois ont répondu à l’appel pour célébrer notre cinématographie.

Avec les nouveaux lieux de diffusion et les différentes activités proposées, dont notamment les expositions et les événements programmés au Bistro SAQ de la Cinémathèque québécoise, l’ensemble de l’événement a ainsi connu une hausse de 97 % (la 25e édition avait attiré près de 38 000 festivaliers). Aussi, outre des revenus de billetterie qui ont augmenté de près de 30 %, Les Rendez-vous sont très fiers d’annoncer que la fréquentation des projections en salle a augmenté de 71 % par rapport à l’an dernier. Une édition record qui témoigne une fois de plus de la grande vitalité du cinéma québécois.

LES MOMENTS FORTS DES RENDEZ-VOUS
Les films d’ouverture et de clôture ont sans contredit formé un tandem-choc cette année. Tout est parfait d’Yves Christian Fournier a donné le puissant coup d’envoi à cette 26e édition tandis que le touchant documentaire de Pascale Ferland, Adagio pour un gars de bicycle, a clôturé l’événement en émotions.

Outre les 299 films qui étaient au programme, plusieurs activités ont fait courir les foules. Les Leçons de cinéma, qui avaient suscité un énorme intérêt lors de leur première édition l’an dernier, ont de nouveau connu un vif succès. Yves Simoneau, Denys Arcand, Robert Marcel Lepage et Renato Berta ont attiré tant les professionnels de notre cinéma que le grand public. Les 5 à 7, brillamment animés par la journaliste Marie-Louise Arsenault et qui donnaient la parole à près de 40 participants, ont provoqué des discussions vives et nécessaires, confirmant ainsi leur statut d’incontournables! Cette année, Les Rendez-vous rendaient hommage aux artistes et artisans du film court, entre autres lors du grand Gala du court métrage, qui a couronné les dix meilleurs courts métrages des années 2000 le 17 février dernier. La communauté du court métrage tout entière s’était donné rendez-vous au Bistro SAQ de la Cinémathèque québécoise lors de cette soirée haute en couleur.

Cette 26e édition a également été marquée par quelques moments mémorables. Patrick Huard est venu présenter son film Les 3 p’tits cochons, au plus grand plaisir du public présent. Lors de la présentation du documentaire Birlyant, une histoire tchétchène, Birlyant Ramzaeva et sa fille ont ému la foule dans un moment de grâce au son de l’accordéon et des rythmes tchétchènes ! Autre moment de grâce à la Grande Bibliothèque lors de la discussion avec Sylvie Drapeau, Élise Guilbault et Andrée Lachapelle, les trois comédiennes d’Un soir les Albertines… le documentaire de Jean-Claude Coulbois. Ou encore, la présence de la comédienne Guylaine Tremblay aux côtés de Bernard Émond, qui a présenté son film Contre toute espérance. Anaïs-Barbeau Lavalette et ses deux jeunes invités, Maxime Desjardins-Tremblay et Julianne Côté, ont également touché le public par leur authenticité et leur candeur, rencontres parmi tant d’autres alors qu’encore une fois cette année, artistes et artisans étaient présents à plus 98 % pour présenter leurs œuvres au grand public.

Les expositions de photos étaient également de retour aux Rendez-vous du cinéma québécois. La Grande Bibliothèque présentait l’exposition Admission, de Jocelyn Michel, connu pour ses mises en scène photographiques grand format avec des vedettes de notre cinéma. Dans le Foyer Luce-Guilbault de la Cinémathèque québécoise, ne manquez pas Admission III, les six nouvelles œuvres du même artiste, présentée jusqu’au 30 mars 2008. Du côté du Cinéma du Parc, l’exposition de photos de plateau signées Jennifer Alleyn (cinéaste et photographe) sur le film Toi de François Delisle, est présentée jusqu’au 15 mars prochain.

LES RENDEZ-VOUS PRENNENT DE L’EXPANSION
Les Rendez-vous sont allés à la rencontre d’un public de plus en plus diversifié et nombreux en offrant cette année trois nouveaux lieux de diffusion. La Grande Bibliothèque (BAnQ) accueillait les films de la série Les Voix de la création, culture en accès libre, où des projections gratuites mettaient de l’avant les arts et la création. Le Centre Segal des arts de la scène présentait les films de la série Tolérance, les finalistes au Prix annuel de la Fondation Alex et Ruth Dworkin pour la promotion de la tolérance à travers le cinéma, et le Cinéma du Parc, quant à lui, projetait des films anglophones ou sous-titrés en anglais de la série A Taste of Rendez-vous.

Rendez-vous du 19 février au 1er mars 2009 pour la 27e édition des Rendez-vous du cinéma québécois.

Renseignements : 514-526-9635 ou www.rvcq.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon