Bilan 2013 de Mediafilm.ca : lumière sur le cinéma québécois

Catégories

Image

Le cinéma québécois n’a peut-être pas renoué en 2013 avec le box- office de ses plus belles années. Au plan de la qualité toutefois, il a connu une véritable embellie.
Ainsi, des 52 longs métrages québécois qui ont pris l’affiche durant l’année 2013, pas moins de sept se sont vus attribuer la cote «Très bon» par MEDIAFILM.ca, contre quatre l’année précédente. Ce sont :

Absences, Carole Laganière
Catimini, Nathalie Saint-Pierre
Le Démantèlement, Sébastien Pilote – Les Films Séville
Gabrielle, Louise Archambault – Christal Films/Les Films Séville
Les Manèges humains, Martin Laroche – K-Films Amérique
Le Météore, François Delisle – FunFilm Distribution
Vic + Flo ont vu un ours, Denis Côté – FunFilm Distribution

La crème

À cette profusion de films de qualité, signalons que cinq films se sont vus attribuer la cote «Remarquable» par MEDIAFILM.ca (dont trois sont distribués par Métropole Films). Ce sont :

Amour, Michael Haneke (Autr.)
Être Llewyn Davis, Joel et Ethan Coen (É.-U.)
Esclave pendant douze ans, Steve McQueen (É.-U.)
Opération avant l’aube, Kathryn Bigelow (É.-U.)
La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2, Abdellatif Kechiche (Fr.)

374 longs métrages sur nos écrans MEDIAFILM.ca a analysé au cours de l’année 374 longs métrages, dont 203 provenaient des États- Unis, soit une offre de 54,27%. Contre 20% pour la France (78 films), 14% pour le Québec (52), 8% pour la Grande-Bretagne (31), 5% pour le Canada (19, excluant le Québec).