Bidonville : Architectures de la ville future documentaire de Jean-Nicolas Orhon en salles au Québec dès le 22 août

Catégories

Début de l'événement

Les Films du 3 mars et Les Films Camera Oscura sont heureux d’annoncer que Bidonville : Architectures de la ville future, le documentaire de Jean-Nicolas Orhon, sort en salles le 22 août à Montréal au Cinéma Excentris, au Cinéma du Parc (Slums : Cities of Tomorrow) et au Cinéma Le Clap de Ste-Foy. Le film poursuivra sa tournée au Québec par la suite.

De nos jours, plus d’un milliard de personnes, soit le sixième de la population de la planète, vit dans des bidonvilles, squats et autres habitations précaires. Ce phénomène peu médiatisé touche particulièrement les pays du Tiers-monde, mais concerne aussi les pays occidentaux où les questions de logement et de pauvreté sont au cœur des préoccupations de plusieurs communautés « près de chez nous ».

Présenté en première au RIDM puis à Toronto dans le cadre de Hot Docs, il a été fort bien accueilli par le public et a suscité des commentaires élogieux de la presse : Chris Knight du National Post le plaçait parmi les 10 films à voir et Craig White (UrbanToronto.ca) a écrit que « Ce film fascinant nous incite à la réflexion. Il fait le tour du monde pour jeter un regard sur ce qui fonctionne et ne fonctionne pas tout en prenant en compte les avis d’experts en planification et d’architectes opposés à la position traditionnelle qui tente de définir la meilleure façon de loger les marginaux ».

À travers un portrait des macro enjeux politiques et économiques, Bidonville : Architectures de la ville future se penche d’abord sur les micro détails : la créativité, l’inspiration et la persévérance des individus qui s’approprient, érigent et animent une cité à leur image. Des lieux, des habitations et des environnements entièrement recréés s’inspirant bien souvent de leur vie et des coutumes de leurs communautés d’origine.

Bidonville : Architectures de la ville future est un documentaire sur la résilience des individus et la capacité des collectivités à s’adapter à un monde parfois hostile. De Bangalore jusqu’à Marseille, en passant par l’Abitibi au Québec, la côte est américaine et le Maroc, Bidonville propose un voyage révélateur, touchant et esthétique au cœur de mondes marginaux et du quotidien des individus qui y vivent.

À propos du cinéaste Jean-Nicolas Orhon

Jean-Nicolas Orhon est scénariste et réalisateur de films documentaires et de fiction. Suite à ses études en cinéma et en anthropologie, il réalise le documentaire Asteur (2003), portant sur la survie de la langue et de la culture française en Louisiane. En 2008, il réalise le court métrage de fiction Tu t’souviens-tu? La même année, il termine le documentaire Tant qu’il reste une voix, qui traite de la collecte et de l’enregistrement des traditions orales. En 2011, Jean-Nicolas Orhon réalise le court métrage de fiction Roule-moi un patin ainsi qu’une quinzaine de capsules documentaires sur le monde du vin pour l’émission Des kiwis et des hommes. En 2012, il réalise Les Nuits de la poésie, long métrage documentaire qui célèbre les poètes québécois, de 1970 à aujourd’hui.

Bidonville : Architectures de la ville future
Produit par Christine Falco, Camera Oscura.
Versions disponibles: Français, Anglais, Arabe, Hindi avec s.t français / Français, Anglais, Arabe, Hindi avec s.t anglais.
Image de Vincent Chimisso, montage de Hubert Hayaud, son de Martin Allard, Simon Gervais

À l’affiche dès le 22 août

AU CINÉMA EXCENTRIS (3536, Boul. St-Laurent, Montréal)
AU CINÉMA DU PARC (3575, avenue du Parc, Montréal) – version anglaise du film
AU CINÉMA LE CLAP (2360, chemin Ste-Foy, Québec)

Autres présentations au Québec

AU CINÉMA LE TAPIS ROUGE (1850 Bellefeuille, Trois-Rivières) - Le 27 et 28 août
AU CINÉMA PARALOEIL (274 Michaud, Rimouski – Le 18 septembre