Belo, Wesli et Vox Sambou unissent leurs voix pour Haïti

Début de l'événement: 

17 avril 2010 - 20:00
Catégories:

La musique haïtienne est à l’exemple de son peuple : fière, solidaire et combative. La musique permet de transcender les frontières et de toucher les coeurs. C’est le pari que Belo, Wesli et Vox Sambou ont pris ! Unir leur voix pour qu’Haïti ne meurt jamais, c’est qu’ils tenteront de faire sur la scène du Théâtre TELUS, le 17 avril prochain alors qu’ils présenteront en grande première à Montréal le spectacle Ayiti Pap Mouri.

Belo et Wesli étaient au Babel Med à Marseille, il y a quelques jours de cela et l’énergie qui émane des rencontres entre ces deux artistes est saisissante. Pour sa part, Vox Sambou que l’on a connu avec la formation Nomadic Massive viendra présenter les pièces de son album « Lakay » et quelques pièces de son prochain disque.

Ces trois artistes ont la particularité de chanter en créole, mais leurs textes dans leur universalité arrivent à toucher des publics de tous les horizons et de toutes les origines.

Belo « la voix ardente du peuple haïtien »

Véritable phénomène musical à Haïti et aux Antilles, le reggae-soul mâtiné de rythmes traditionnels de Belo séduit partout où il s’arrête. Il a été lauréat du Prix RFI Découvertes en 2006 et continue de donner des spectacles en résidence à Paris et à travers le globe. Il prend énormément de temps pour aller en Haïti entre ses concerts pour aider dans la reconstruction tant psychologique que physique du pays. À dominance reggae, son premier album « Lakou Tranquil » sort en août 2005 en Haïti. « Référence » son deuxième album sort au printemps 2008. Conscient de la place qu'il occupe auprès de ses compatriotes, celle de porte-parole, il aborde des thèmes plus engagés comme dans Mwen bouke (J'en ai assez) ou Timoun Yo chansons dans lesquelles il évoque le sort des enfants d'Haïti. Dans Pap Negosye, texte qu'il a écrit alors qu'il était en Afrique, il exhorte les jeunes à se protéger lors de rapports sexuels.
http://www.myspace.com/belo123

Wesli « libère les pulsations créoles de l’espoir musical canadien »

Il a été sacré Révélation de l'année lors de l'édition 2009/10 du Babel Med Music à Marseille. Il a été également lauréat du Prix Radio-Canada l’an dernier. Après ses débuts dans la chorale de l'église locale, il se met à la guitare, qu'il adoptera comme instrument principal. Quelques années plus tard, il s’engage dans le quatuor d’afro-roots Jazz 4ever, avec lequel il se produit dans plusieurs salles de spectacles en Haïti. Dès 2001, lors de son arrivée à Montréal, il travaille étroitement avec Les Productions Nuits d’Afrique. Il partage la scène avec de grands noms de la musique africaine et il travaille activement comme réalisateur et compositeur. « Kouraj», son premier album, témoigne de la misère qui règne encore aux Antilles, en Afrique et ailleurs, le tout sur des musiques colorées et riches.
http://www.myspace.com/weslimusic

Vox Sambou « la musique pour son prochain »

Il partage sa vie entre la musique et il est directeur de la Maison de Jeunes Côte-des-Neiges à Montréal, dont le mandat est de prévenir la délinquance chez les jeunes de 11 à 17 ans. Ayant déjà à son actif trois vidéoclips de son album solo « Lakay », deux albums avec Nomadic Massive, Vox Sambou s’attaque à l’épidémie du SIDA dans son nouveau vidéo DiscriminaSida dont la chanson sera sur son deuxième album solo à consonance reggae et racines prévu pour l'été 2010. Sambou met ses expériences en tant que musicien et travailleur social au profit des jeunes de sa ville natale de Limbé en organisant des levées de fonds intitulées Solid'Ayiti. .
www.voxsambou.com

Ayiti Pap Mouri au Théâtre TELUS le 17 avril à 20h

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon